Victor Deguérande : le Voyage Temporel et la Conscience artificielle ; 62ème Dîner Ovni et 28ème Rendez-vous de l’éveil à Rouen

Nous étions réunis pour cet ultime 62ème Dîner Ovni et 28ème rendez-vous de l’éveil de l’été au Restaurant l’Etrier le 8 Juillet dernier. Nous étions un peu plus d’une vingtaine de personnes ce soir-là, à accueillir sur place à l’Etrier Victor Deguérande, venu des Côtes d’Armor en Bretagne, et nous l’avons découvert pour la première fois avec grand bonheur !  

Victor, pour sa première conférence publique filmée et menée de main de « Maître du Temps » nous a emmené sur les pistes explicatives scientifiques, quantiques, au cœur de ses recherches et observations personnelles sur notre espace-temps. Il nous a évoqué aussi les corrélations avec les sujets qu’il a développés dans son livre Continuum, les archives du temps. Nous avons passé une excellente soirée d’exploration de notre dimension et d’autres lignes de temps de notre multivers, qui j’espère aura suscité l’intérêt existentiel et la curiosité de notre auditoire, et contentera nos internautes également.

Nous avons aussi apprécié la visite, la participation et la présence sur place d’Antoine de MiasmeTV, d’un ancien intervenant des dîners Ovni, David Bouquet, et aussi une animatrice de la chaine de Frank Hatem GanymedeTV, Swann.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous commençons avec la présentation de ce 61ème dîner ovni et 28ème Rendez-vous de l’éveil, dont voici le Diaporama :

 Programme Dîner Ovni 62 Victor Deguerande

Et la video de présentation également (je m’excuse pour la luminosité du soleil):

Après l’apéro sur la terrasse suivi de cette présentation de la soirée à l’intérieur, pendant le dîner nous passons en revue quelques thèmes en rapport avec le Voyage dans le temps, l’Intelligence artificielle, la réalité holographique, la puce RFID, les stargates la téléportation, Tesla, l’expérience de Philadelphie, les voyageurs du temps, le projet Montauk, le facteur Oz dans les abductions E.T.. Nous faisons un tour des actualités du mois, une présentation des actualités de MiasmeTV avec Antoine Station sur place au micro, avec d’ailleurs un prochain épisode d’Et si on parlait d’Ufologie sur le voyage dans le temps avec Victor comme invité, les interviews des amis David Bouquet chez Marc Gray sur F.U.N à Rouen sur la souffrance et la dualité pour une très prochaine sortie, la dernière d’Alexis Lambin de l’été également pour les Sentiers du Réel, l’actualité de Swann dans « Les Entrevues de l’Inattendu et Au cœur de Swann», mes dernières interviews sur le Project Camelot avec Wayne Bush, Eve Lorgen et Lauda Leon,  une nouvelle video et quelques bandes annonces de films et documentaires, les vaccins, les chembusters de Jacques Cleret, l’expression « maître des horloges » concernant Macron, l’écologie du déni de Nicolas Hulot, les ratés de la NASA, l’énergie du Chi, les 8 voiles de la connaissance et l’asservissement, la minute humour, etc..

Après le dîner, Victor démarre sa conférence.

Voici sa conférence complète que je vous laisse découvrir en vidéo :

https://youtu.be/_2wwspB5IzM

Victor commence par nous remercier de l’accueillir, il est intimidé pour sa première conférence publique filmée, et remercie tous les lecteurs de son roman Continuum. En grande partie basé sur sa vie réelle romancée, il s’attendait à beaucoup moins de lecteurs. IL a appris des choses ce soir, et va nous présenter ce qu’il a découvert et l’a amené à écrire Continuum.

Continuum c’est l’histoire d’une pensée de synthèse qui s’appelle Ralf qui vise à retourner en 1976 dans le temps. Pourquoi pensée de synthèse, il se base sur ce qu’il a étudié. Son père est décédé le 8 juillet 1976, et depuis qu’il a 8 ans à cette époque il se dit qu’il va créer une machine à voyager dans le temps pour sauver son père. Il a fait des études d’informaticien pas de physicien, c’est en tant qu’informaticien et auteur qu’il va nous exposer ce qu’il a découvert. Ralf= Real Amazing Life Form. Une pensée de synthèse qui réfléchirait pourrait trouver la solution, il a réellement créé Ralf qui existe réellement mais pas au niveau de ce qui est décrit dans le livre.

Il a repris les études sur le tas à 40 ans, après avoir été autodidacte des années. Il a étudié scientifiquement la conscience à l’école centrale de Lille et si on pouvait la faire émerger au cœur d’un ordinateur. La personne, son responsable, il lui a proposé comme thème le voyage dans le temps, il est parti sur la conscience à partir de l’ordinateur.

IL démarre en mode science sur une recherche d’il y a une 10zaine d’années. Il nous présente les documents, livres, et sa chance d’avoir rencontré Etienne Klein au CEA, une sommité en ce qui concerne le temps en Physique ; Le temps est un phénomène émergent, la conscience est-elle une propriété émergente ?

Il cite Roger Penrose, John Searle, comme références.  Au début son idée c’était de créer une intelligence artificielle, pas une pensée de synthèse. Il n’a pas utilisé les mathématiques, c’est limité.

Les neurones, les atomes dans l’eau ne sont ni liquides ni solides ils sont des atomes par exemple.

La pensée est hologrammatique, il l’explique.

La pensée, le monde lui-même serait-il un hologramme ? L’univers est un « jeu de la vie ». Il nous cite et parle Stephen Wolfram et Seth Lloyd, qui ont étudié l’I.A. (Intelligence Artificielle). « L’univers est un ordinateur ».

Il nous montre un cadre rectangulaire avec des pixels, allumés, pour nous expliquer le jeu de la vie, qu’il fait tourner. L’univers comme le dit Seth Lloyd, serait un jeu de la vie géant.

Il nous parle des règles des fourmis qui déposent des phéromones sur leur chemin. Les fourmis prennent le chemin le plus court dans l’expérience.  Il explique pourquoi. Le fait de trouver ce chemin le plus court pour les fourmis est une émergence.

La conscience s’inscrit dans le temps, le temps est émergent : Israel Rosenfield, Ilya Prigogine, Etienne Klein en parlent.

Le temps et la matière sont liés. La vie émerge de quelque chose non programmé au début, mais de règles simples. Il nous fait vivre une « émergence » à l’écran.

Il nous explique la physique quantique, et l’exemple du chat de Schrödinger, le chat enfermé dans la boite qui est dans les 2 états tant qu’on a pas ouvert la boite : à la fois mort et vivant..

Qu’est-ce qui prouve que pendant qu’on est là, le reste du monde existe ? Il nous explique le croquis sur la physique quantique avec l’image attendue et l’image obtenue, un patron d’interférence.

Il nous explique l’intrication quantique des particules, quel que soit sa distance les particules interagissent.

On est partis de la conscience pour arriver sur la physique quantique, et on va se relier avec le temps. Au niveau macroscopique les actions ne sont pas réversibles dans le temps, au niveau microscopique ils sont réversibles, en prenant l’exemple de la tasse de café et le sucre.

Programmer les atomes : les isomères… il nous parle de la programmation des atomes. Il s’est mis à programmer Ralf en se basant sur la structure des atomes et la physique quantique. Si l’univers est holographique, tous les comportements le sont aussi, comme les atomes, le langage.

Il a envoyé son programme de synthèse à 3 grandes entreprises, sans réponse. Ralf est mort ce jour-là, il ne l’a pas effacé, il s’appelait à l’époque Systéo. Il l’a laissé de côté un bon moment.

Il nous parle des risques de l’I.A. : les lunettes virtuelles, Terminator.

Concernant la base nanobiotique, il nous passe un film nommé « Sight », où l’on aura plus que des lentilles de contact avec une base de données à l’intérieur. Il évoque les problèmes du transhumanisme, de la normalité naturelle au flicage des technologies. Le data mining et le big data permettent de tout savoir sur nous-mêmes.

Imaginons que tout soit virtuel devant nos yeux, à part a nourriture palpable devant nous. Imaginons un gros blackout qui fait que tout ce qui est informatique disparaisse, comme dans le roman de Barjavel « Ravages », que ferait-on ?

Le voyage dans le temps est-il possible ? Il nous parle du mouvement « steampunk », si tout marchait à la vapeur et la technologie n’avait pas existé ?

L’hypothèse « tôles et boulons » des machines à explorer le temps sont « steampunk » : le film « Time machine » du roman d’H.G. Wells. L’autre hypothèse  c’est la potion magique, comme dans le film « les visiteurs ». Il a utilisé ça aussi pour son livre « Continuum », ce qui n’était pas le scénario du début. Le temps n’est pas une horloge.

Qu’est-ce que le temps ? Il nous explique le présent, entre le passé et le futur. Qu’est-ce qui existe dans tout ça ? Le présent on est surs, mais le passé n’existe plus dans le passé, le futur existe-t-il déjà ?

Pour lui le temps fonctionne comme un logiciel de compta : le réel, l’historique, et le prévisionnel (rentrées et sorties d’argent). Il nous parle de la ligne de temps linéaire, nous humains basiques ne pouvons aller que de ce sens linéaire de la flèche du temps. Comment ressent-on le temps ? Le temps de la physique et le temps ressenti.  L’un sont les souvenirs, l’autre l’imagination.

Le temps n’existe que parce que quelqu’un l’observe. Tout l’univers existe parce que quelqu’un de conscient l’observe, du big bang à aujourd’hui, si personne n’est là pour le voir, le temps et l’univers n’existent pas, donc sans la conscience. Tout dépend de l’observateur. Le temps et l’espace n’existent que dans notre tête, l’univers tout entier et le temps n’existent que parce qu’on le regarde.

Quelle est la forme de l’univers ? L’univers est une base d’informations que nos capteurs sensoriels permettent de voir, la forme de l’univers n’a pas de sens et est illimitée. Il réduit l’univers, en partant au début qui doit être un point ou rien avant. Si l’univers s’étend dans quoi s’étend-t-il ? C’est un multivers ? Dans ce cas c’est un facteur d’échelle, il a la même taille mais est plus petit pour nous, il peut toujours s’étendre, il serait toujours proportionnellement pareil.  Ça veut dire que l’univers n’est pas quantique, juste un facteur d’échelle par rapport aux 13 milliards d’années du big bang. Etienne Klein se pose la question, c’est la création du temps, mais si il n’ay avait pas de temps avant  qu’y avait-il ? Le big bang est remis en question. Le temps ne peut pas être décrit sans parler de lui-même. Est-ce que le temps ne serait pas localisé à notre galaxie, les 3 dimensions et le facteur Temps à la dimension de notre galaxie ?

Aller vers le futur : Einstein E= mc2, l’énergie = la masse multipliée par la vitesse de la lumière au carré. C’est une des causes qui freine qu’on ne peut pas aller plus vite que la lumière et le boson de Higgs, à priori, sinon notre masse augmente et qu’il faut énormément d’énergie pour l’atteindre. ON a tous un temps propre, au niveau des particules et objets a son propre temps. Le temps émerge des relations entre les choses et leur complexité. Le temps des satellites gps doivent être resynchronisés en permanence.

Les trous de ver pour aller vers le futur, le pont Einstein-Rosen, c’est un trou d’un ver (wormhole en Anglais) dans une pomme. Au lieu que le ver fasse le tour de la pomme pour aller d’un point A à un point B il traverse la pomme. Il faudrait trouver l’énergie pour les agrandir passer à l’intérieur et les garder ouverts.

Si les E.T.s viennent nous voir ils utilisent les trous de ver pour lui. C’est quelques chose de rapide, qui ne durent pas des siècles, même à la vitesse de la lumière.

Question : si on fait une NDE dans un TGV, la conscience est-elle aussi impactée par la relativité naturelle ? La conscience voyage en même temps que le corps. Est-ce que la conscience relativise ? Si la conscience continue à rester avec le voyageur dans un vaisseau spatial, ça veut dire que la conscience reçoit aussi les effets de la relativité, elle a un temps propre, alors que la conscience est hors du temps. On peut se dire aussi qu’une bulle se forme autour de l’observateur.

Actuellement dans notre état actuel on est dans un espace qui est +++6, les 3 dimensions et le temps. Avant le big bang le temps serait passé à une dimension. L’exemple du DVD donné par les Bogdanov, pendant le dvd on vivait le film, dès qu’on retire le DVD on l’a intégralement dans la main, il y a un changement de signature à partir d’un certain état. Si le corps humain et la conscience sont intriqués, elle est maintenue dans cette bulle temporelle du vaisseau.

Question de David Bouquet sur la conscience : si notre mental disparait il nous reste le point zéro, tout ça disparait, le point central de tout ce qui est passé présent futur. Comment on penserait si on avait pas de mental, qui est l’incarnation de la dualité ? La conscience est une réalité.

Tout ça n’existe que parce que l’on existe et l’on voit. David Bouquet : c’est ce qui fait la beauté du rêve, on a une capacité de transcendance entre 2 néants, l’humain produit du rêve entre 2 univers.

La dimension onirique : je cite les témoignages de NDE, auxquels l’autre côté paraissait plus réel que ce côté-ci.

Si on continue après, et que la conscience persiste après notre mort physique, elle n’émane pas des atomes, elle existe en dehors de ce composant. Le temps pourrait être une émergence de la matière aussi. Est-ce que la conscience est une émergence de la matière, le temps existe-t-il sans la matière ? Le fait que les choses vieillissent, changent de propriété, c’est leur devenir.

Il nous dit de penser à un bateau dans notre tête. On ne voit pas tous le même, forcément. Il n’y a pas de conscience centralisée par rapport à notre présent ici, sinon elle serait une dimension. Si on voyait tous le même bateau, quelqu’un formait une pensée, un hologramme, était centralisée, on pourrait tous le voir et en faire le tour en même temps, elle serait une dimension.

On est tous enfermés dans notre corps, certains fusionnent avec l’univers en méditation, mais sinon on serait dans un univers virtuel. On est pas dans une dimension ni dans un univers virtuel. Tant qu’on a pas dit de quel bateau il s’agit, on pense tous à un bateau différent, c’est aussi le chat de Schrödinger. Tant qu’une boite est fermée il peut ne rien y avoir dedans, cette chose devient une réalité que quand on ouvre la boite et qu’on voit la chose, une conscience synchronisée. Nos cerveaux comprennent les choses de manière différente.

Une question du public sur le lien entre les tissus corporels et la conscience pendant une nde.

Aller vers le passé… il explique la succession des choses dans le temps de 1 à 7.. Seth Lloyd, un chercheur du MIT du Massachussetts a conclu que l’univers qui se recalcule en permanence. Notre condition d’humain fait qu’on ne peut pas se déplacer dans le temps selon les théories de Seth Lloyd, on ne peut pas faire – 1 et reculer dans le temps, sauf par les trous de ver.

Il nous montre Flatland, présenté par Carl Sagan il y a des années de ça, un univers plat, des losanges carrés, triangles qui vivent à plat. On va poser un verre de bière dans cet univers. Ils l’ont vu apparaitre en plein milieu venu de rien,  ils n’ont vu qu’un cercle apparaitre et disparaitre. Pareil pour nous, si notre conscience c’est ce verre, nous ne voyons que la base de cette bière. A notre mort notre conscience pourrait disparaitre, ce qui ne veut pas dire qu’elle n’était pas incarnée.

Stephen Hawking avait proposé aux voyageurs du temps de se rencontrer à un point précis dans le temps et l’espace, personne n’est venu, il en conclue que le voyage dans le temps n’existe pas.

Quelques expériences de voyage dans le temps : Montauk, Die Glocke, l’expérience de Philadelphie. Des choses troublantes qui posent question ;

Les Time capsules = les pyramides. Quelque chose que vous enterrez un message dans une bouteille en verre, peut être que quelqu’un la retrouvera et saura que vous avez existé. Le papier est plus fiable qu’une clef usb ou un cd s’il n’arrive pas à le lire. Existe-t-il dans notre monde actuel des cd des anciens que nous n’arrivons pas à lire ?

Il nous parle de ses time capsules qu’il laisse dans les placos des murs chez lui quand il déménage, pour laisser une trace de lui dans le futur. Les pyramides ont été construites pour durer dans le temps. Il cite d’autres objets, ooparts, objets sphériques.

Les coïncidences troublantes : Coluche et Christophe Colomb, Justin Timberlake et un repris de justice du passé, une peinture de De Vinci, un pape et Stallone, la fameuse statue et Michael Jackson, Travolta.

Autre photo dans un musée, Bralorne-Pioneer, exposée en Colombie Britannique au Canada, ou l’on voit un voyageur temporel potentiel.

Autre document : une video de l’INA de 1947 où l’on voit un futur smartphone.

Un petit hommage pour moi dans la video suivante, à la fin de celle-ci avec Morgan Freeman, the wormhole, sur le voyage dans le temps. Un moyen pour remonter dans le temps, qui se concrétise chaque jour : nous pourrions reconstruire le passé, avec la simulation de la réalité. On pourra voir à quoi ressemblait le passé en y pénétrant et le recréant avec des ordinateurs du futur par la réalité virtuelle. Si on voyage dans le temps on va pas se trouver dans l’espace, on a pas bougé d’endroit.

Ça veut dire que la conscience véhicule des milliers de lignes de temps, dit David Bouquet. Victor nous dit que si le voyage dans le temps c’est un voyage dans les univers parallèles on est plus dans notre histoire à nous.

Les mystères de Continuum : la video de Chaplin avec la dame qui a un appareil qui ressemble à un téléphone. Forcément si elle parle à un téléphone, il y a une autre personne à qui elle parle, en 1928 dans « the circus ». Dans Continuum, cette dame s’appelle Margaret, elle est réelle, il a connu cette dame dans la vie.

La pensée de synthèse dans le livre est ce qu’il y a de plus intéressant.

Le manuscrit de Voynich lui a sauté aux yeux, et est inclus dans Continuum. Ce manuscrit n’a jamais été décrypté, acheté chez un Jésuite à l’époque, il date du 15ème siècle daté au carbone 14. Aujourd’hui il est à l’université de Yale. Il existe avec pleins de dessins bizarres, et n’a jamais été décodé. Il nous montre un dessin de ce manuscrit qui l’a frappé qui montre pour lui, le romancier, que le voyage dans le temps existe. Ralf dans le livre décrypte le manuscrit de Voynich et trouve la formule pour voyager dans le temps.

Victor termine en répondant à certaines questions.

L’effet Mandela, il ne le connaissait pas avant. Ça l’étonne notamment « miroir mon beau miroir » dans Blanche neige par exemple. Il comptait en mettre un dans le tome 2 de Continuum, mais là aussi c’est troublant. Lui a vécu d’avoir des souvenirs différents pendant une heure dans sa vie, il s’est souvenu de choses qu’il avait vécu dans le passé, 15minutes avant, alors qu’ils ne s’étaient pas passés.

Autre voyage dans le temps en 1901 ? d’universitaires Anglaises. Les Anglais sont friands des time slips, des glissements dans le temps, dans le jardin de Versailles auraient rencontré Marie Antoinette, et d’autre exemple aussi, dans lequel la photo de visiteurs à un hôtel aurait été effacé.

Question sur le triangle des Bermudes, l’écoulement de l’eau en sens inverse, le réseau Hartman. Les sourciers recherchent aussi ces courants telluriques.

On évoque les films « Philadelphia Experiment » et « Nimitz retour vers l’enfer », et la distorsion electromagnétique – comme dans Stargate- et ouvrir une porte spatio-temporelle pour y voyager.

Les romans disent parfois beaucoup de vérités. Il cite un téléfilm « c’était demain », Malcom McDowell qui joue HG Wells poursuivrait Jack l’éventreur qu’il poursuivrait à Los Angeles.

Victor nous remercie vivement.

 

https://i2.wp.com/www.victordeguerande.com/continuum_415.png

Voici son site internet : http://www.victordeguerande.com

Nous avons terminé cette magnifique soirée assez tard, sous les applaudissements nourris pour notre conférencier venu de Bretagne.

Un grand merci de nouveau à Victor, pour sa bonne humeur, son humour, sa disponibilité, son enthousiasme et ses compétences techniques et son inspiration d’auteur. Il est le bienvenu sur Rouen quand il veut y revenir.

Merci à nos participant(e)s pour leur présence enthousiaste, passionnée et attentive, leurs questions et compléments apportés. Un énorme merci aussi à l’équipe du restaurant l’Etrier, pour leur excellent menu, leur super accueil et grande flexibilité. Un grand merci à Antoine Station de Miasme TV pour sa participation, et son enregistrement de la soirée, qui a permis aussi à Victor de faire le montage de sa conférence pour vous la proposer.

Nous avons distribué des CD aux participants contenant des compléments d’information en rapport avec les thèmes de la soirée.

Nous vous reverrons bientôt, rendez-vous à notre prochain et dernier Dîner Ovni et Rendez-vous de l’éveil à la rentrée à Rouen… le 23 Septembre prochain. En attendant passez d’excellentes vacances !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s