Simulacre d’Humanité et Inhumanité, Portails organiques, clones et Personnages Non Joueurs de ce Truman show !

Pourquoi parler de simulacre d’Humanité ?

Cette crise programmée en situation de « Plandémie » ( Fausse Pandémie planifiée évidente ! ) a permis de faire sortir du placard, en pleine fausse lumière, tous les « agents Smith » de cette matrice inspirée du film « Matrix », tous ces faux humains, ces sous-programmes débordants de mauvaise foi, de mauvaise volonté délibérée, de menace et d’insulte à notre intelligence au minimum syndical. On nous prône le refus de réflexion, de la moindre remise en question des incohérences flagrantes et prouvées d’un pouvoir central montrant sa volonté de nuisance extrême !

Ces êtres à l’apparence humaine montrent des émotions « scénarisées » redondantes, toujours basées sur la peur, la haine de l’esprit critique et la délation de son prochain qui ne file pas droit vis-à-vis de la pensée unique, le déni, la bêtise, la zombification, l’ignorance, l’apathie délibérée et la déshumanisation profonde. Toutes caractéristiques n’ayant absolument aucun trait en commun avec du moins ce que je garde à l’esprit de l’Humain conscient et pourvu d’une âme qui fonctionne correctement !

Alors, certains me poseront la question : comment définir un véritable Humain, conscient et doté d’une Âme reliée à son Esprit et à une Conscience supérieure, contrairement à une coquille vide et un personnage de jeu de Simms (Simulation) suivant toujours le même programme en boucle ?

  • C’est un être spirituel
  • Incarné dans une enveloppe biologique physique
  • Qui a conscience de soi
  • Qui revendique son individualité et sa sagesse
  • Qui possède une intelligence directement reliée à la source de création, de régénération et d’énergie libre, grâce à laquelle il apprend à devenir créateur grâce à son pouvoir d’intention
  • Une personne dotée de qualités humaines conscientes qui s’expriment par son degré de réflexion autonome, en dehors de l’égrégore soumis venant d’une même source de pouvoir central
  • Qui exprime des émotions basées sur l’empathie, la compassion, capable de remettre en question la réalité qui se présente à lui ou qu’il se projette, avec un minimum de discernement
  • Qui se pose des questions sur le sens de la vie, de son incarnation ici, d’où il vient, ce qu’il fait ici et où il va !

Ma définition express :

Leur différence se situe surtout au niveau de la pensée, de la cognition et de la sensation.

Les P.N.J.s (Personnages Non Joueurs des jeux vidéo, mais influenceurs tout de même du scénario, de la trame et du fil conducteur entropique permanent) répéteront toujours les mêmes schémas, et les imposeront aux autres, en suivant la parole officielle de n’importe quelle dictature de la pensée unique qui remplacera la précédente, sans se soucier de l’Histoire ni de ses leçons. Et ce, de façon délibérée, programmée, malgré toutes les excuses qu’on pourra leur trouver, comme la peur, l’endoctrinement, l’hypnose, les armes psychotroniques… et qui sont en fait dirigées vers le harcèlement d’un pourcentage infime de véritables Humains conscients et vibrants. Pour eux, ce moteur de souffrance, d’enfumage et de mensonges permanents justifiés par une mauvaise foi à toutes épreuves, est rendu insupportable par cycles successifs qui se ressemblent : des moments de répit apparents (qui n’en sont pas du tout), des carottes d’indulgence temporaires, puis de nouveau l’horreur totale. Une torture qui traumatise les plus conscients encore davantage, et donc produit cette énergie dont les parasites ont besoin pour alimenter ce monde dualiste et prédateur !

Attention, les P.N.J.s (Personnages Non Joueurs) sont aussi des piles énergétiques pour la plupart, mais ils produisent une énergie de consentement sans conquête, sans saveur ni défi pour les parasites qui déclenchent, gèrent et digèrent nos émotions, puisqu’ils suivent le mouvement, et créent la dynamique collective de masse pour répéter les mêmes erreurs afin que rien ne change ni n’évolue. Ils servent de « Kapos » aux tortionnaires de cette réalité inversée ! Je rappelle ce qu’était un « Kapo ». « Le mot kapo désigne les personnes qui étaient chargées d’encadrer les prisonniers dans les camps de concentration nazis. Les kapos étaient souvent recrutés parmi les prisonniers de droit commun les plus violents ou parmi ceux dont la ruse ou la servilité avait permis de figurer au rang des anciens, et d’échapper provisoirement aux « charrettes » menant à l’extermination. »

Voici un récapitulatif sous forme de tableau comparatif, non exhaustif bien sur :

J’ai montré dans mon dernier article comment le syndrome de Stockholm opère via les techniques d’hypnose et technologies psychotroniques, aussi via les rituels et sortilèges occultes de magie noire, accélérés par l’ingénierie sociale qui étudie les comportements et la psyché humaine ou inhumaine de façon mathématique et scientifique !

Syndrome de Stockholm, Techniques et Technologies d’Hypnose, Ingénierie sociale, ou bug des « Humanités » ???

https://freedomufos.com/syndrome-de-stockholm-techniques-et-technologies-dhypnose-ingenierie-sociale-ou-bug-des-humanites/

Comment depuis les 9 derniers mois de cette année involutive 2020, puis-je affirmer à la fois en tant que simple observateur et acteur en interaction avec cette masse de zombies dociles et obéissants autour de nous, hostiles envers l’infime pourcentage de leurs congénères conscients qui remet en cause leur dogme « Coco mauvais œil » à tout prix ? L’hypnose de masse, l’endoctrinement, l’empoisonnement de la glande pinéale et nos capacités cognitives, le bombardement d’ondes psychotroniques via les écrans et les armes militaires au service de l’empire du mal au pouvoir, dont l’unique but est de contrôler par l’abêtissement, la soumission et l’humiliation les peuples qui voudraient trop réfléchir par eux-mêmes, ne sont pas les uniques « coupables » de cet endormissement de masse généralisé !

De plus en plus, quand on observe les personnalités publiques, célébrités, politiques et religieux, dirigeants et influenceurs à tous les niveaux de la hiérarchie sociétale de ce monde inversé, on ressent une énergie différente, une vibration, une fréquence prônant l’obéissance, le non questionnement, l’alignement à l’ordre établi et « officiel » pour toute la masse de suiveurs. C’est comme si ces personnes étaient habitées, possédées, ou même remplacées par des clones, d’autres entités qui se sont fait passer pour des Humains, programmées pour faire croire et appliquer un seul agenda uniformisé pour tous ! Je vous invite à voir un vieil article que j’avais écrit sur le sujet, mis à jour tout récemment :

Les clones parmi nous, vous n’y croyez toujours pas?

https://freedomufos.com/les-clones-parmi-nous-vous-ny-croyez-toujours-pas/

J’avais également interviewé deux intervenantes Américaines sur le sujet du « Nouveau Prédateur », Eve Lorgen et Lauda Leon. Un Nouveau Prédateur qu’elles décrivaient déjà en 2018, qui a pris littéralement le pouvoir partout sur la planète aujourd’hui. C’est une sorte d’être cloné, un mélange organique et artificiel, un « meme » donc une imitation, une copie de vous-même qui vous renvoit vos attitudes, goûts, préférences et mimiques favorites dans son miroir factice, pour capter, détourner votre énergie et la rediriger contre vous pour vous nuire et vous affaiblir !

Eve Lorgen & Lauda Leon The New Predator DTV

« La prise de pouvoir du Nouveau Prédateur : la pandémie ultime : (interview de 2018 qui prend plus que jamais tout son sens aujourd’hui !)

« Un nouveau niveau de prédation bien au-delà de ce que nous connaissons déjà, la distorsion et le détournement de notre Essence véritable en tant qu’Êtres spirituels !

Le Nouveau Prédateur, c’est un processus de prédation létale bien plus avancé. Une infection virale qui sévit dans les mouvements spirituels, et les relations en tête-à-tête, une prédation de l’esprit et du cœur, de la psychopathie pernicieuse. Il vise de façon perverse à la corruption de notre conscience… »

Je m’interrogeais justement devant la passivité, la docilité, l’inhumanité même de toutes ces personnes autour de nous au moindre commandement totalement injustifié, débile, contradictoire et hostile à nos libertés et notre intégrité physique, notre logique et bon sens, prêts à s’auto sacrifier, s’étouffer pour l’ordre établi, exclure leurs anciens et faire de même avec leurs enfants sans sourciller, sans s’interroger ni poser de questions, et se laisser contaminer avec toutes sortes de tests peu fiables et dangereux…. Des questions que j’ai posées dans cet article :

Avis à vos avis, la population ! Mais qui êtes-vous réellement pour rester sans réagir ainsi ?

https://freedomufos.com/avis-a-vos-avis-la-population-mais-qui-etes-vous-reellement-pour-rester-sans-reagir-ainsi/

Je m’adressais aux zombies consentants qui m’exaspèrent de bêtise volontaire et d’ignorance agaçante pour notre bon sens basique en ces termes :

« Donc, si vous ne discernez pas l’inacceptable, ne désobéissez pas, vous ne vous révoltez pas, vous ne les rejetez pas, vous remettez votre foutu masque, bâillon contaminé de soumission et staphylocoques, pour accéder aux moyens de chantage de votre survie bestiale et matérielle, vous consentez à :

– Finir d’achever nos anciens (au Rivotril ou par glissement de solitude dans ce monde de tarés masqués, ou par étouffement !)

– Torturer vos enfants dès 6 ans bientôt – voire dès 6 mois quand ils pourront ! – en les empêchant d’oxygéner leurs cerveaux en pleine croissance avec vos masques de serial killer, les traumatisant tout en déclenchant des dégâts neurologiques et pulmonaires irréversibles !

– Enterrer définitivement votre vie matérielle, économique, sociale, familiale, vos relations à autrui, ce qui vous rend encore humains, même pour la grande majorité qui n’en sont qu’un pâle simulacre, ces fameux PNJs (Personnages Non Joueurs pathétiques de sadisme et masochisme !)..

– Vous imposer leur monde d’après décrit par Rockefeller en 2010, et expliqué par ce journaliste Harry Voxa en 2014.

– Évidemment on peut y ajouter pleins d’autres dégâts irréversibles, mais le plus conséquent sera votre emprisonnement karmique et spirituel dans vos enveloppes physiques et un recyclage permanent dans cet enfer, en laissant le Transhumanisme fusionner vos âmes ou/et celles de vos descendants issus d’incubateurs artificiels, qui serviront de piles sans conscience ni réflexion aucune, dignes héritiers de leurs ancêtres dociles invétérés d’aujourd’hui qui n’ont pas su connecter leurs synapses neuronaux pour penser par eux-mêmes et défendre leur libertés fondamentales, même pas celle de respirer librement ni pouvoir se déplacer à volonté dans ce jeu de Simms ! »

Penchons-nous tout de suite sur le mot « sentience », souvent plus employé en Anglais, et peu dans la langue de Voltaire. Le mot sentience entre justement dans le Larousse 2020 !

« Sentience (du lat. sentiens, ressentant) : pour un être vivant, capacité à ressentir les émotions, la douleur, le bien-être, etc. et à percevoir de façon subjective son environnement et ses expériences de vie.

La définition du Larousse est largement inspirée de celle de Donald Broom, professeur en bien-être animal au Centre for Animal Welfare and Anthrozoology de Cambridge, dont l’intervention à l’Unesco lors du Colloque « Le bien-être animal de la science au droit » organisé en décembre 2015 par la LFDA, avait fait date. Pour D. Broom, un être sentient est capable « d’évaluer les actions des autres en relation avec les siennes et de tiers, de se souvenir de ses actions et de leurs conséquences, d’en évaluer les risques et les bénéfices, de ressentir des sentiments, d’avoir un degré variable de conscience ». Un être sentient ressent la douleur, le plaisir et diverses émotions. Il a la capacité d’éprouver des choses subjectivement et d’avoir des expériences vécues. Un être sentient est un être conscient. L’éthique animale part du constat que la sentience implique a minima la capacité d’éprouver douleur et plaisir. La sentience fait que ce qui arrive à un être sentient lui importe. »

« La sentience (du latin sentio, sentis « percevoir par les sens ») désigne la capacité d’éprouver des choses subjectivement, d’avoir des expériences vécues. Les philosophes du XVIIIe siècle utilisaient ce concept pour distinguer la capacité de penser (la raison) de la capacité de ressentir (sentience). En philosophie occidentale contemporaine, la sentience désigne la conscience phénoménale : la capacité de vivre des expériences subjectives, des sensations, que l’on appelle aussi qualia en philosophie de l’esprit. Dans les philosophies orientales (comme la philosophie bouddhiste), la sentience est une qualité métaphysique qui implique respect et sollicitude. 

La sentience est distincte d’autres aspects de l’esprit et de la conscience, comme l’intelligence, la conscience de soi, la métacognition, l’intentionnalité. La sentience est la propriété minimale de la conscience. Comme pour beaucoup de gens, le mot conscience désigne souvent la sentience plus autre chose (le sens moral, la conscience réflexive, notamment), beaucoup d’auteurs préfèrent utiliser le mot sentience pour parler de la conscience au sens minimal du terme. C’est d’ailleurs pour cette raison que des auteurs antispécistes ont transposé ce mot dans la langue française. D’autres philosophes utilisent l’expression « conscience phénoménale » comme synonyme de sentience. »

Par conséquent, basé sur le degré émotionnel et la réactivité à la torture psychologique qui caractérise l’époque actuelle dont les ordres sont personnifiés par seulement quelques individus dans l’abus de pouvoir et de confiance permanent, je me permets de douter de la capacité de « sentience » et donc du ressenti naturel propre à tout être vivant et à l’Humain authentique en particulier ! Devant l’incohérence totale des ordres liés au harcèlement moral et physique soumis à la majorité des pantins masqués et dociles qui nous submergent par leur nombre écrasant et leur imbécilité flagrante depuis le début de cette imposture planétaire, qui les conduit sans sourciller collectivement à notre propre perte, je ne perçois que très peu de « conscience phénoménale » autour de moi !

Nous avons abordé dans mon émission sur DTV, Dimensions TV, avec Randy Maugans, un animateur de webradio et bloggeur Américain, le thème des PNJs (NPCs en Anglais, « Non Player Characters »), les « Personnages Non Joueurs », et donc influenceurs de la dynamique collective, la roue d’influence, le balancier imprimé aux masses d’êtres vivants par cette matrice, qu’on distingue facilement se manifester de partout devant nous depuis cette crise d’ailleurs !

« Comment les PNJs se manifestent-ils ? Pourquoi existent-ils ? Qui les crée et quelle est leur principal objectif ? Comment sont-ils animés et quelle est leur influence sur la réalité de l’Humanité ? » Des thèmes pertinents en relation avec cet article.

Randy Maugans : Non Player Characters (NPCs) inside our matrix realm!

Parlons du nouveau volet qui suit la trilogie du film Matrix. Matrix 4, dont le tournage vient juste de se terminer à Berlin, par l’un des frères devenus sœurs, Lana Wachowski, après leur changement de genre, contiendrait l’un des sujets clefs que je tente d’expliquer ici… Le nouvel agent Smith, vous savez, cet agent de la Matrice cloné à l’infini dans ce programme de réalité virtuelle, se cacherait parmi la population, d’après les observations du tournage ! Ce qui tendrait à dévoiler que parmi la population se cachent la plupart des agents Smith, les vrais gardiens de cette Matrice ! Est-ce que le scénario du film et de notre illusion-réalité se rejoindraient pour nous montrer que l’organique et l’artificiel s’entrecroiseraient donc dans ce programme de simulation ? Pour nous montrer aussi que nos gentils voisins anodins, amis ou proches, faux résistants et infiltrés du pouvoir de ce programme sont aussi tout autour de nous, pour tuer toute rébellion dans l’œuf et maintenir l’illusion au plus fort de l’incohérence et de l’illogisme total ? Combien vous disent autour de vous quand vous remettez en question la propagande infernale du vilain « Coco » et sa « picouse » pour tous : « Il te faut raison garder », « Reviens sur terre », « Redescends, T’es un complotiste », « T’es parano, arrête de penser par toi-même et regarde BFMTV », voire « Tu es dangereux pour la société » ?

Un petit clin d’œil de l’équipe de tournage pour nous montrer ou narguer sur l’enfumage ou plutôt la contradiction des règles bidons du Covid ici :

« Matrix 4 » : une fête pour la fin du tournage avec 200 personnes malgré le Covid-19 ?

L’équipe du film « Matrix 4 » aurait organisé une fête de fin de tournage avec 200 personnes mercredi 11 novembre en Allemagne, alors que les réunions en groupe sont soumises à des restrictions et que le confinement est de nouveau en vigueur.

https://www.dna.fr/culture-loisirs/2020/11/18/matrix-4-une-fete-pour-la-fin-du-tournage-avec-200-personnes-malgre-le-covid-19

Matrix 4 Starring Keanu Reeves is Coming Soon | MAKING OF (à San Francisco)

Avez-vous l’impression que nous – ceux qui avons compris cette énorme mascarade uniquement ! – sommes nés pour vivre ce moment clef de nos existences ? Sommes-nous incarnés ici sur cette ligne de temps à cette époque précise, pour réaliser que le voile d’illusion arrive au bout de son camouflage, pour voir s’écrouler devant nous l’enfumage et les mensonges de notre fausse réalité ou souffrir encore plus puissance 100000 de cette incompréhension et division entre le réel et l’irréel, les faits et l’inversion du mensonge propagé et appliqué à tous ? Un monde absurde qui dévoile par l’imposition de ce voile physique et psychique par la force et la répression tyrannique sur toute son « humanité », qu’il ne fonctionne que via la torture, le chantage, les tactiques « mafieuses », le détournement, l’infiltration et la corruption à tous les niveaux de son approbation faussée, ainsi que son consentement induit et inconscient ? Ou est-ce tout simplement un phénomène de fin de cycle, annoncée dans de nombreux écrits religieux et textes anciens dans de nombreuses cultures ?

Pourquoi se laisser dicter nos libertés de respirer, de se déplacer, de vivre, par une poignée de menteurs invétérés qui traitent le peu d’entre nous qui osent les questionner, par inversion, de « cons-plotistes », en se moquant ouvertement du peuple par leurs décisions contradictoires et incohérentes, basées sur un programme de torture psychologique déjà exposé depuis longtemps (voir la charte de coercition de Biderman) ?

Manipulation de masse et torture psychologique

Le confinement et les mesures de contrôle et de coercition décidées par les autorités relèvent-elles de la torture ?

« La coercition, cette torture : la charte de coercition de Biderman (Biderman’s Chart of Coercion).

A la fin des années 50, le sociologue Albert Biderman écrivit un article décrivant les techniques et consignes de tortures utilisées par les interrogateurs chinois lors de la guerre de Corée. Il s’agissait alors de démystifier la théorie selon lequel les Chinois auraient utilisé des méthodes secrètes ou presque « magiques » visant à « laver le cerveau » des prisonniers de guerre alliés. Avec Harlow, Farber et West (et d’autres), il a classé ces techniques de manipulation selon un schéma connu sous le nom de DDD (Debility. Dependence. Dread. Debilité, dépendance, peur en Français), et que l’on retrouve citées notamment dans ce rapport d’Amnesty international sur l’usage de la torture dans le monde. »

La torture fait partie du déni des PNJs, Personnages Non Joueurs, qui ne veulent en aucun cas l’admettre, et semblent s’acclimater volontiers à leurs outils de torture, comme l’isolement, les confinements, les masques, les restrictions et prochainement le vaccin, même s’ils prétendent à chaque fois à l’avance qu’ils vont le refuser, pour mieux l’intégrer, l’accepter après, en invoquant la menace de l’amende et l’interdiction à l’accès « sociétal » pour ceux qui ne sont pas convaincus de son utilité comme protection contre un quelconque virus !

L’incohérence, c’est que les merdias de masse nous préviennent qu’il n’empêchera pas la « circulation » du virus… par contre la « circulation » des humains dans leurs déplacements qui ne s’y plieront pas sera « empêchée », même sans lire entre les lignes !

En fait, ils annoncent clairement la couleur, et seuls des PNJs ou des agents robotiques de la matrice en « Idiocratie » peuvent approuver cette énorme ânerie et supercherie : vous serez priés de faire gagner des milliards aux labos de Big Pharma avec la complicité des gouvernements et des institutions mondiales, en acceptant de vous faire piquer, pucer, tracer comme du bétail, beaucoup souffriront et crèveront des effets secondaires, la plupart seront stérilisés et encore plus abêtis en connectant leur enveloppe biologique avec la 5G et 6G, l’isolement et la distanciation entre les « êtres vivants » continuera à nous emmerder, les gestes barrière et masques débiles perdureront, on vous limitera l’accès aux soins sous conditions – c’est déjà le cas avec le test PCR obligatoire !-, et on vous fliquera encore plus jusque chez vous, H24 au travail ou chez vos amis et dans vos familles !

« Le médecin en chef de Moderna avertit que le vaccin n’empêchera pas la transmission du virus »

« Le médecin en chef de Moderna, Tal Zaks, a déclaré sur HBO que le public ne devrait pas « sur-interpréter » les résultats des essais de vaccins et supposer que la vie pourrait revenir à la normale après la vaccination. Tal Zaks a averti que les résultats des essais montrent que le vaccin peut empêcher une personne de tomber malade ou « gravement malade » du Covid-19. Cependant, les résultats ne montrent pas que le vaccin empêche la transmission du virus. »

https://www.businessinsider.fr/le-medecin-en-chef-de-moderna-avertit-que-le-vaccin-nempechera-pas-la-transmission-du-virus-185911?fbclid=IwAR3fE43V4cEfJ-Gw_RstvnsIBWvlrz80EQ1t9EV0bRRJahp7hDDq3g7yw5s

Ces agents de la Matrice « clairs et nets » réfutent tous les avis contraires venant même des professionnels de santé, concernant les instruments de torture prodigués par les « élites » prédatrices via leur propagande pseudo-sanitaire… ils se sacrifient, et sacrifient même la santé de leurs propres progénitures et leurs proches sans hésitation, un instinct de survie contraire au bon sens, que même le règne animal ne suit pas car ils font partie de l’ordre naturel organique calibré de façon raisonnée… contrairement à cette catégorie de bipèdes qu’on considère pourtant comme « Humains » à part entière, mais bien plus proches du « mort-vivant mécanique » et obéissant !

Voyons pour exemple les « masques », baillons de soumission et réducteurs d’oxygènes, ils écouteront le « debunking » et la mauvaise foi énorme des « merdias de masse » qui approuvent par tous les moyens cette pratique généralisée en la justifiant par inversion, même devant les études, tests, et preuves basiques du contraire, et en l’imposant par la répression des amendes… tout ça pour faire semblant de « sauver des vies » ou alimenter la peur de l’autorité ??!!

Le Dr Margarita Griesz-Brisson, docteur en médecine, est neurologue consultante et neurophysiologiste, titulaire d’un doctorat en pharmacologie, avec un intérêt particulier pour la neurotoxicologie, la médecine environnementale, la neurorégénération et la neuroplasticité. Voici ce qu’elle a à dire sur les masques et leurs effets sur notre cerveau.

 « La réinhalation de l’air que nous respirons va incontestablement générer un déficit en oxygène et une saturation en dioxyde de carbone. Nous savons que le cerveau humain est très sensible à la privation d’oxygène. Il y a des cellules nerveuses, par exemple dans l’hippocampe, qui ne peuvent pas rester plus de 3 minutes sans oxygène – elles ne peuvent pas survivre.

Les symptômes d’alerte aigus sont les maux de tête, la somnolence, les vertiges, les problèmes de concentration, le ralentissement du temps de réaction – qui sont des réactions du système cognitif.

Cependant, lorsque vous souffrez d’une privation chronique d’oxygène, tous ces symptômes disparaissent, car vous vous y habituez. Mais votre fonctionnement demeure altéré, et la sous-alimentation en oxygène de votre cerveau continue de progresser.

Nous savons que les maladies neurodégénératives mettent des années, voire des décennies, à se développer. Si aujourd’hui, vous oubliez votre numéro de téléphone, cela indique que le processus de dégradation de votre cerveau a démarré il y a 20 ou 30 ans.

Vous pensez peut-être que vous vous êtes habitué à porter un masque et à inspirer l’air que vous venez d’expirer, mais il n’en reste pas moins que les processus dégénératifs dans votre cerveau s’amplifient à mesure que votre privation d’oxygène se poursuit. »

https://echelledejacob.blogspot.com/2020/10/dr-margarite-griesz-brisson-neurologue.html

https://covidinfos.org/2020/10/08/dr-margarite-griesz-brisson-met-en-garde-contre-le-port-du-masque-la-privation-doxygene-provoque-des-dommages-neurologiques-irreversibles/

Les bipèdes manipulés préfèrent croire le « debunking » qu’on n’a pas le droit de discuter à ces faits indiscutables, même en expérimentant le contraire avec leurs masques :

« Gare à l’intox : non, le port du masque ne provoque pas des « dommages neurologiques irréversibles »

« Un masque n’est pas un circuit fermé. Presque tout l’air expiré s’échappe du masque donc vous ne respirez pas votre propre CO2 », souligne par ailleurs Shane Shapera, directeur du programme des maladies pulmonaires de l’hôpital public de Toronto (Canada). Ce qui n’empêche pas la sensation d’inconfort… »

https://www.letelegramme.fr/france/gare-a-l-intox-non-le-port-du-masque-ne-provoque-pas-des-dommages-neurologiques-irreversibles-31-10-2020-12649307.php

Une telle mauvaise foi à laquelle on peut donc leur opposer en retour :

« Si tout le CO2 s’échappe du masque, certes s’ils ne sont pas nocifs, mais alors le virus s’échappe également et donc les masques ne servent à rien et il ne sert à rien de les porter » ??!!

Vous remarquerez que les névrosés, hypochondriaques, ceux qui ont peur de tout s’en donnent à cœur joie depuis cette « plandémie – pain de mie » pour tyranniser leur entourage, même familial ? Ceux qui avaient déjà peur de tout sauf de l’essentiel, c’est-à-dire de cette dictature mondiale toxique centralisée qui nous gouverne depuis notre genèse, sont devenus les extensions sur le terrain des psychopathes qui veulent commander nos vies ! Ils tentent de nous imposer leurs peurs, peur de la mort, peur du supposé virus, leur virophobie, en relayant par la culpabilisation débilitante et délirante les gestes étouffants et déshumanisants de l’empire du mal qui accélère son emprise sur tout le vivant !

Encore un exemple très « criant » de violence : les PNJs « mougeons » spectateurs de ce genre de maltraitance sans broncher, qui peut déboucher sur un meurtre de la part des chiens de garde en uniforme de la dictature, comme en Australie, sont autant complices que ceux qui commettent ce genre d’actes ignobles :

« 25/11 AUSTRALIE – MELBOURNE – PORT DU MASQUE

La nouvelle sécurité

Un agent de sécurité d’hôtel de Melbourne (Australie), étouffe et jette au sol comme une poupée de chiffon, un adolescent … pour un masque. »

https://www.instagram.com/p/CIDipmSCNxC/?igshid=1lx7zu1ani4p2

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1032252980572899&id=100013646199056

On a de plus en plus de cas de ce type depuis le début de cette dictature pseudo sanitaire, face à la torture de leurs concitoyens, montrant qu’ils ne feront rien pour les aider… en les laissant se faire massacrer devant leurs yeux, ils se comportent en témoins observateurs et surtout complices à part entière !

On a des exemples tout au long de l’histoire, que les P.N.J.s (Personnages Non Joueurs) laisseront faire, fermeront les yeux et collaboreront même avec toutes les dictatures pendant les guerres, avec une mauvaise fois incommensurable quand on les questionne sur cette réalité, approuvant ainsi tous les génocides, et les leurs également… Ils se révèlent suicidaires et fatalistes, apathiques, l’hypnose et la menace n’étant pas leurs seules excuses valables… leur programmation en tant que pions collabos du jeu de Simms des élites, est telle que dès que le vent tourne, ils suivront sa direction et iront dans son sens comme des girouettes de l’égrégore collectif et la dynamique imprimée sur les masses à chaque tournant de l’histoire, dont ils témoigneront même dans le sens de la falsification et des mensonges officiels ! Même s’ils voient l’inverse de leurs propres yeux, ils iront dans le sens du mensonge officiel, encore et toujours, feignant de ne se poser aucune question car ce serait contraire à « l’éthique » (dans un monde inversé comme le nôtre bien sûr !) !

Pour preuve, il suffit de les observer aujourd’hui tous masqués, à la faveur de cette « plandémie » fumeuse, aller dans le sens de la diversion des médias, et des institutions, sans s’émouvoir que l’on massacre des commerces et les vies de millions de gens et de familles, qu’on achève des vieux dans les Ehpads, qu’on étouffe les enfants dans les écoles, qu’on bafoue toutes nos libertés individuelles, et ils se précipiteront prochainement sur le vaccin ARN anti-Covid, comme des abeilles vers leur ruche pour les sauver d’une épidémie fantôme basée sur du vent quand on gratte juste à peine la mystification…

On voit des commerçants se plaindre des contraintes, du chiffre d’affaire perdu, du manque à gagner, manifester en portant toujours le masque, leur bâillon d’esclaves, en demandant des miettes de la part de l’état pour les aider, alors que la volonté de les couler et de couler l’économie mondiale, dont les restaurants, tous les petits commerces et le reste est déjà inscrite et énoncée noir sur blanc dans leur programme… annoncé par Klaus Schwab et Christine Lagarde !

« Grand Reset : l’ingénierie sociale à l’ordre du jour ! On prend les mêmes et on recommence. »

« La pandémie nous offre une rare occasion de remettre notre monde à zéro. […]  En bref, nous avons besoin d’un Grand Reset. Nous ne devons pas rater cette opportunité unique. » (Prof. Klaus Schwab, président-fondateur du Forum de Davos, 3 juin 2020) »

« Grand Reset : l’ingénierie sociale à l’ordre du jour ! On prend les mêmes et on recommence. »

« « La pandémie nous offre une rare occasion de remettre notre monde à zéro. […]  En bref, nous avons besoin d’un Grand Reset. Nous ne devons pas rater cette opportunité unique. » (Prof. Klaus Schwab, président-fondateur du Forum de Davos, 3 juin 2020) »

https://lilianeheldkhawam.com/2020/06/16/grand-reset-lingenierie-sociale-a-lordre-du-jour-on-prend-les-memes-et-on-recommence-vincent-held/

« Le “Grand Reset” annoncé par le FMI a commencé !

Oubliez le « monde d’après Covid » dans lequel nous aurions pris conscience de notre folle société d’hyper-consommation. Nous voici servis à la place le « Great Reset »… Le FMI, les Banques Centrales et les hommes de Davos ont une idée très précise du meilleur des mondes. Il s’agit d’un capitalisme de surveillance hyperconnecté chapeauté par la star du moment : le CBDC… »

https://produclic.fr/2020/11/26/le-grand-reset-annonce-par-le-fmi-a-commence/

Que différentie un « homme-âme » ou porteur d’une âme et relié à sa conscience d’un « Portail Organique » selon Tom Montalk, un bloggeur Américain, sur son site ?

Les agents de la Matrice : profils et analyse

https://montalk.net/french/167/les-agents-de-la-matrice-profils-et-analyse

« Définition des « hommes-âmes » et des « portails organiques :

Les PO comprennent la moitié de la population humaine; l’autre moitié est formée en grande partie d’hommes-âmes. À cause des mélanges génétiques, ils se trouvent aujourd’hui dans toutes les races connues, quoiqu’à des degrés divers. Alors que les hommes-âmes possèdent une étincelle divine de conscience qui leur donne la possibilité de développer une conscience de soi, les PO n’ont pas cette étincelle divine et sont, comparativement, à peine conscients. Ils appartiennent à un esprit de groupe comme ceux des animaux; ils évoluent et s’incarnent collectivement et non individuellement. Alors que l’homme-âme possède une énergie qui lui est unique et qui est créée par l’essence, la conscience, l’expérience de cette personne, l’énergie qui anime un PO est la même chez tous ceux de son type. »

« Simulation et manipulation des hommes-âmes :

Les PO sont des caméléons humains. Quand ils sont activés pour manipuler une personne-âme, ils s’adaptent au comportement et au type d’âme de leur cible. Cette adaptation se fait de deux façons : le calcul sur le plan intellectuel et l’imitation sur le plan de l’âme. Le calcul intellectuel est mis en place par le centre intellectuel. Chez les PO, ce centre de l’intelligence artificielle est responsable de déterminer l’attitude à adopter envers la cible, ce qui comprend quoi dire et quel langage corporel employer.

La plupart des PO ne sont que des personnages d’arrière-plan ayant des personnalités apparemment indépendantes, mais occasionnellement, ils peuvent devenir « actifs ». Lorsqu’ils sont « activés », ils emploient au maximum leurs capacités d’imiter et de calculer pour obtenir ce qu’ils veulent ou ce qu’on leur a demandé d’obtenir. S’ils essaient d’obtenir la confiance, ils savent exactement ce qu’il faut dire. En revanche, si leur objectif est le harcèlement et le sabotage, ils savent quel bouton presser et connaissent les trucs rationnels et émotionnels qui marcheront le plus en regard des faiblesses émotionnelles et intellectuelles d’une personne-âme. »

Tom évoque aussi les « agents robotiques » comme différents des PO :

« Comparaison entre les PO et les agents robotiques :

Il y a d’autres types d’agents de la Matrice qui utilisent la méthode de la réflectivité et qui peuvent être découverts de la même manière. Les agents qui doivent créer un climat de confiance avant de commencer leur sabotage ou la collecte de renseignements peuvent utiliser la ruse de la réflectivité. Par contre, ceux qui ont l’intention de voler de l’énergie, d’intimider, ou qui ont affaire à des cibles qui ne coopèrent pas vont recourir au changement rapide de personnalités ou de méthodes. La nature inattendue de ces virages à 180 degrés peut être surprenante.

Les PO sont principalement des agents passifs, alors que les hommes-robots sont des agents actifs.

La force des agents robotiques réside dans leur complète malléabilité au contrôle extérieur négatif. Ils sont le plus souvent utilisés pour viser des cibles particulières au moyen de techniques de sabotage, de distraction ou de recherche d’informations. Ce qui les démasque souvent est leur impatience, leur insistance, leur étroitesse d’esprit, leurs apparitions et disparitions synchronisées, leur curiosité exagérée à propos de questions peu importantes (au point de paraître stupide), leur grande demande du temps des autres, leur inflexibilité qui se manifeste par l’impossibilité de s’ajuster aux conversations qui dépassent certains paramètres, et par leur effort persistant à propager et à promouvoir les sources de désinformation. »

« Le rôle des PO dans la famille et les relations :

La présence des PO dans nos vies n’est pas limitée à des sources d’autorité impersonnelles. Elle peut être très personnelle, et trouver place au sein de nos propres familles… frères, sœurs, fils, filles, parents, conjoint ou amant. Quand les PO sont placés près de nous, leur fonction première est de nous garder trop préoccupés ou distraits. Ils ne sont pas conscients de leurs rôles comme agents parce que, de toute manière, leur niveau de conscience individuelle est très faible; ils agissent simplement en fonction de leur nature, ils font ce pour quoi ils sont manipulés par la Matrice. Il est certain que la meilleure façon pour la Matrice d’accéder à nos vies est à travers les agents qui sont le plus près de nous, ceux avec qui nous passons le plus de temps. Et nous sommes liés à ces gens par des liens financiers, légaux, ou émotionnels; nous sommes en laisse et c’est la Matrice qui tient l’autre bout de la laisse. »

L’important donc est de les identifier comme tels, et doser l’énergie qu’ils parviennent ou cherchent à nous drainer…. Voilà pourquoi je me plais souvent à parler de « simulacre d’Humanité » car la matrice en produit tout un bestiaire pour nous asservir et maintenir l’illusion qui nous est projetée en permanence et en boucle, nous bloquant ainsi l’accès à toute évolution possible, à un quelconque cheminement spirituel et à notre libération définitive de son joug !

Tom Montalk a également parlé plus tard dans un article des « Sans esprit » …

« Les sans-esprit » https://montalk.net/french/243/les-sans-esprit#fn1124456630503c4fd270ee7

« Les personnes vides, les pantins, les silhouettes en carton, les automates, les Portails Organiques; les figurants. Pourquoi ces termes existent-ils ? Parce que ceux qui ont chacun de leur côté observé ce même phénomène, ont dû les inventer là où aucun mot n’existait pour le décrire : il semble manquer à certaines personnes quelque chose d’essentiel. Comme tout le monde, elles peuvent être intelligentes, prospères et en bonne santé physique, mais leur conscience ne démontre toutefois aucun signe de facultés supérieures.

Au cours des années, j’ai reçu plusieurs courriels de lecteurs qui ont conclu la même chose. Ils ont remarqué que certaines personnes sont unidimensionnelles et vides à l’intérieur. C’est facile de passer à côté d’une telle observation, mais aussi de vouloir la justifier autrement, étant donné que la société actuelle est tellement endoctrinée par le concept politiquement correct mais irréaliste que tout le monde est égal en toutes choses, qui ignore les différences fonctionnelles dues aux facteurs génétiques, environnementales et surtout, métaphysiques. »

« L’esprit : l’élément manquant

Le facteur manquant doit doter un être d’une conscience de soi, d’une volonté et de la capacité d’apprécier les idéaux transcendantaux. Cela va au-delà des facteurs physiques comme des fonctions cérébrales manquantes, la génétique ou une mauvaise éducation, puisque ce ne sont que des défauts matériels et programmatiques dans la machine biologique, alors que notre problème implique la conscience aux commandes de la machine. Ce que l’intuition ou la clairvoyance perçoit de leur conscience implique plutôt des facteurs métaphysiques. C’est l’étincelle divine, le siège du libre arbitre, le fragment holographique du Créateur qui réside au centre même de votre être, le « Moi » que vous êtes, l’observateur conscient intérieur capable d’observer même sa propre observation d’elle-même.

Il semble que ce ne soit pas tous les humains qui aient un esprit. Donc, ils n’ont ni de conscience de soi, ni d’individualité, ni de sagesse, ni d’empathie, ni d’intelligence créative, ni de conscience.

À part l’esprit, les autres éléments sont le corps et l’âme. L’âme est l’interface énergétique incorporelle entre le corps et l’esprit. Les occultistes divisent l’âme entre le corps éthérique et le corps astral. Les personnes « vides » mentionnées plus haut ont des corps et des âmes, mais pas d’esprit. En ce sens, c’est sans aucun doute qu’elles ont une sorte d’énergie consciente, mais elles n’ont pas de centre permanent qui maintienne une continuité au cours des incarnations. La différence entre le manque d’esprit et l’inconscience spirituelle

Vous vous demanderez sans doute quelle est la différence entre les personnes sans esprit et celles dans un état d’inconscience ou d’immaturité spirituelle. Après tout, les deux peuvent avoir des buts terre-à-terre et être obnubilées par l’illusion de la « Matrice ». Les deux peuvent manquer d’empathie ou ne pas être conscients des rêves ou des synchronicités. Par exemple, il y a des personnes négatives qui sont complètement sous l’influence de leurs egos et des forces négatives externes, qui peuvent commettre des crimes violents et même des massacres sans battre des cils. Toutes ces personnes ne sont pas sans esprit, mais sont effectivement dénués de son influence lorsqu’elles adoptent ces comportements inhumains. Certains sont inconscients à l’esprit, d’autres n’en ont tout simplement pas. »

Bien d’autres en ont parlé avant lui bien sûr :

« Dans son livre The Stellar Man (« L’homme sidéral »), John Baines a écrit que les êtres humains, comme toutes les autres espèces animales, ont un « collectif d’âmes » propre à leur espèce. Cet inconscient collectif exerce une influence désindividuante sur les humains qui les pousse vers un instinct grégaire, voire une mentalité de troupeau. Rupert Sheldrake appellerait ce phénomène le champ morphogénétique humain. Les personnes qui n’ont pas développé leurs propres consciences individuelles ne sont que des automates qui suivent l’influence soporifique de l’inconscient collectif, comme si elles étaient les extensions d’une conscience collective. Le but de la formation à l’ésotérique est de se dissocier du troupeau, de développer sa propre volonté, et donc de devenir un être libre. »

Montalk en conclut ce qui suit sur :

« Les avantages de comprendre ce phénomène :

Comme vous pouvez le constater, la notion que certaines personnes n’aient pas d’esprit explique en grande partie le côté robotique, animal et prédateur de l’humanité. Tant d’entre nous faisons l’erreur de croire qu’à l’intérieur nous sommes tous pareils, et que comprendrions les motivations de l’autre si nous nous mettions à sa place. Mais ce ne sont pas tous les actes inhumains dont on peut retracer la source à de simples variables environnementales. Il y a des cas où nous n’agirions pas de la même manière même si nous nous mettions à leur place. La raison est que la cause de leurs motivations n’est pas d’ordre environnementale, mais métaphysique : l’absence de l’esprit, et le règne absolu de l’ego.

C’est seulement après avoir été échaudé maintes et maintes fois qu’ils se rendent compte que certains humains font partie d’une espèce à part, que certains humains sont incorrigibles parce qu’ils agissent pleinement et sainement selon leur nature prédatrice et dénuée d’esprit. Cela est particulièrement vrai chez les élites psychopathes qui contrôlent cette prison planétaire ; elles ne peuvent être réhabilitées, ni se faire ouvrir les yeux, ni amadouer en faisant appel à leur empathie. »

J’espère que toute ressemblance avec une situation extrême actuelle – plus évidente que jamais, mais multimillénaire tout de même ! – n’est pas purement fortuite dans vos têtes, chers lecteurs !

Voici un autre cas de figure du XXème siècle, pour vous montrer le degré de zombification possible de l’humain, bien avant cette déshumanisation virophobique de 2020, dans un scénario de pénurie alimentaire qui nous pend au nez, puisqu’il fait partie du programme actuel pour justifier le « grand reset »…

« Les dance marathons, véritables bals de zombies dans les années 1920

« Remettons-nous dans le contexte de l’époque : tout d’abord une première crise financière en 1920-21, puis le krach de Wall Street en 1929 entraînant la Grande Dépression et plongeant les Américains dans la famine et la pauvreté. Aussi, si les candidats sont assez fous pour s’inscrire à ces marathons, c’est parce que les repas sont assurés aux participants, tant qu’ils tiennent bon… C’est ainsi que danseurs professionnels et amateurs n’hésitent pas à se lancer dans cette aventure impossible et humiliante simplement pour pouvoir se restaurer à l’œil et dans l’espoir d’empocher une centaine de dollars en cas de victoire.

Il faudra attendre un drame : la tentative de suicide d’une danseuse de Seattle qui après avoir dansé 19 jours durant, s’était retrouvé seulement à la 5e position du classement. Après cet incident médiatique, les marathons de danse furent bannis de la ville de Seattle en septembre 1928, puis d’autres villes telles que Bellingham en janvier 1931 jusqu’à l’interdiction formelle de ces représentations à l’échelle du pays le 13 mars 1937.

Inutile de blâmer les Américains car figurez-vous que cette mode a fini par arriver chez nous, en France. Ainsi, à Orléans s’est déroulé un marathon de danse qui a duré du 21 novembre 1932 au 16 janvier 1933, autrement dit, 1 325 heures de danse effrénée. »

https://savoirsdhistoire.wordpress.com/2015/09/08/dance-marathons-zombieland-in-the-1920s/

Pourquoi la référence au film « Truman show » me parait aussi essentielle pour décrire la situation actuelle ?

Parce que Truman, le personnage principal incarné par Jim Carrey se retrouvait dans un village dont il ne pouvait sortir, entouré d’acteurs qui le retenaient et jouaient un rôle dans ce scénario… qui s’est révélé en fait être une émission de télé réalité, où Truman était filmé et montré H24 aux téléspectateurs qui suivaient sa vie en direct… jusqu’à ce qu’il s’aperçoive que tout était factice et scénarisé autour de lui et parvienne à s’échapper en atteignant le poste de contrôle du studio télé, en fait une métaphore du poste de commande de cette Matrice !

Je vous gâche la fin en vous livrant un « spoiler », la scène finale du film… à retenir entre autres la porte vers la liberté et la connaissance, l’escalier, le voilier et l’eau qui s’arrête au mur, et le « je te connais mieux que tu ne te connais ! » qu’on peut transposer aisément à la surveillance et le contrôle total de nos vies de la part du système matriciel, de plus en plus intrusif physiquement et psychiquement… Nous n’aurons plus d’intimité ni de vie privée à ce rythme très bientôt, nous serons fliqués en permanence en 3D et dans l’astral si personne ne réagit en rejetant cette société totalitaire ! Nous devons dépasser nos peurs et nos limites pour pouvoir enfin gagner notre liberté, qui va bien au-delà évidemment de cette simple incarnation physique !

The Truman Show – La Fin (…et là où tout commence !) FR

Un extrait d’une interview de l’ancien président du Venezuela Hugo Chavez disait bien ceci :

« Une des dernières interviews du président Chavez :  » En un mot, comment voulez-vous que l’on se souvienne du président CHAVEZ ?  Un homme, un Humain car il y a des personnes qui ont l’apparence Humaine mais n’en sont pas… »

En conclusion, mon objectif ici n’est pas de vous faire considérer ni regarder les « sans-esprit » avec mépris. Ils vivent leurs vies selon leur nature, leur programmation, même s’ils sont une source d’exaspération, de frustration, de torture ! Ils sont simplement les appuis sur le terrain de nos bourreaux, et donc contribuent grandement à nous pourrir la vie, celle des humains conscients, sans nous enseigner quoique ce soit qui nous sera utile ni maintenant ni plus tard dans l’après-vie. Apprendre à éviter ou diminuer nos souffrances ne sert à rien en matière de cheminement spirituel !

Leur présence n’est pas négligeable, et les reconnaitre sans tomber dans la paranoïa permanente, nous évitera d’être exaspéré par leur comportement. Cela permettra à beaucoup d’être moins facilement manipulés quand ils devront traiter avec des psychopathes sans esprit.

Comme le cite Tom Montalk :

« Des comportements relatifs au manque d’esprit peuvent également se manifester chez les personnes ayant un esprit, seuls ces derniers, dans les cas apparents, peuvent être rapidement et nettement identifiés, et seulement par des comportements uniques à l’esprit. Vous ne pourrez identifier que les personnes qui ont réellement un esprit, et plus facilement si elle est sur votre longueur d’ondes. Vous ressentirez la vivacité dans leurs yeux, l’énergie nette et exceptionnelle dans leurs mots, et l’originalité ainsi que l’indépendance dans leurs pensées. »

Personnellement je ne pratiquerai pas le Hoʻoponopono avec les sans esprits les plus collabos, hostiles, agressifs, qui sont prêts à nous dénoncer, pointer du doigt, et envoyer dans les camps d’internement le moment venu où l’on refusera de se faire vacciner, vu qu’ils le font déjà dès qu’on ne porte pas leur précieuse muselière en public partout où leurs maîtres démoniaques l’ont ordonné ! Vous remarquerez que même leurs chiens n’en portent pas !

Leurs « maîtres » sont nos bourreaux et ils nous ont déclaré ouvertement la guerre, une guerre des gouvernements satanistes contre les peuples, et une partie des peuples qui réfléchit et reste consciente, qui se pose des questions est celle qui en souffre le plus !

Je rappelle que le Hoʻoponopono est une tradition sociale et spirituelle de repentir et de réconciliation des anciens Hawaïens. Des coutumes identiques de thérapie familiale se retrouvent aussi dans toute la région de l’océan Pacifique. En gros, c’est accorder son pardon pour avancer pacifiquement, se réconcilier avec son prochain.

Il y a des cas où le pardon correspond à l’oubli, et c’est ce qu’on constate le plus au cours de notre histoire. Tout le monde oublie, dans l’inversion la plus totale, puisque la propagande nous rabâche sans cesse le fameux « devoir de mémoire », uniquement axé sur quelques événements manipulés qui les intéressent, et de la manière qu’ils nous les content ! On répète en boucle les mêmes comportements de consentements ignorants, en blâmant seulement la peur comme unique raison, et rien n’évolue ni ne s’améliore pour le bien commun de tous !

Notre espoir réside dans l’aboutissement de nos efforts afin de créer un balancier, un égrégore assez conséquent, pour suffisamment impacter, faire vaciller la conscience collective réellement humaine ou ce qu’il en reste !

Les « sans esprit » suivront comme un banc de poisson le mouvement collectif, toujours dans l’optique de maintenir l’illusion de cette matrice, pour la faire perdurer, jusqu’au prochain cycle, après le reset, le redémarrage après la fin de cette ère qui approche… ils sont chargés même avec les bugs et l’incohérence totale de ce délire insensé que nous seuls pouvons constater, d’entretenir un semblant de rationalité, malgré l’absurdité générale de cette réalité qui est mise en lumière dans cette crise artificielle du Covid, qui décide qui et quoi parmi tout le vivant est essentiel et non essentiel sur cette planète !

Une solution : réussir à faire du « buzz » dans le but de déclencher un électrochoc suffisant pour imprimer une dynamique efficace, de façon coordonnée avec pleins d’individualités et de groupes par le monde, sans être récupéré par la secte occulte « pas franche-ma-conne » ni les poly-tiques, ni se faire absorber par les égrégores fabriqués de toutes pièces et destinés ensuite à être discrédités par les merdias de masse leur permettant d’accélérer la répression de cette dictature, ni s’associer aux tonnes de faux espoirs et faux sauveurs, la plupart issus du califat cravaté du Nouvel Ordre Mondial lui-même, ce qui n’est pas chose facile !

Il est encore temps de tenter le diable sans le rejoindre ! Nous sommes dans une guerre spirituelle, faisons tout pour sauver nos âmes, en cette fin de cycle, pour ne plus nourrir la bête, l’I.A., le Transhumanisme, la tyrannie faussement sanitaire, et contrebalancer la puissance de feu de ces millions de PNJS, de clones, de sans esprit et de Portails organiques, qui font tout pour entraver notre liberté de penser et de vivre !

Gardons à l’esprit que nous raccrocher au notre (d’esprit = notre seul guide hors de la prison) est crucial, à une époque tourmentée où certaines technologies (Tests PCR + 5/6G + vaccins ARN) tenteront d’extraire votre image « digitale spirituelle » pour essayer d’accéder à la création elle-même… Des psychopathes imitateurs aux commandes de cette dimension vont se servir de leurs armées de sans esprits et de PNJS, de l’I.A. (Intelligence Artificielle), pour nous quantifier et isoler les uns des autres, lire nos pensées et les orienter, nous diviser, nous faire craquer, afin que l’on consente par dépit à nous soumettre à leurs outils de torture fascisante ! Tout est fait pour que nous abandonnions la lutte pour gagner cette guerre spirituelle et conserver notre empreinte issue de notre essence originelle !

Cette guerre est celle de notre libération de cette matrice, qui commence ici et maintenant, en nous libérant de « l’esprit de ruche » de ce monde d’automates débiles et obéissants ! Le bon sens et la logique n’appartiennent pas, et c’est plus flagrant que jamais maintenant, à une majorité docile et programmée par des lobbies malfaisants et nuisibles, mais à ceux qui revendiquent leur esprit critique et se permettent de questionner notre réalité, pour en créer une nouvelle bien plus viable et juste !

¡No pasarán! (Ils ne passeront pas !) !

Vous pouvez ouvrir, imprimer ou télécharger cet article en format PDF ici :