Interview Mary Rodwell

Le 3 Septembre 2014

mary-rodwell-mgray

Mary Rodwell m’a fait l’honneur lors de son passage à Paris de me recevoir pour une interview chez son frère à Thoiry, où j’ai été magnifiquement accueilli..

J’avais déjà eu le plaisir de l’interviewer auparavant à mes 1ères Conférences sur l’Exocontact, disponible sur mon site ici :   https://youtu.be/XmyQyGV0edA

Voilà son interview complète, toute en Anglais… J’ai pu fournir une traduction partielle ci-après… qui sera complétée un jour. Merci pour votre compréhension.

Voici son parcours

Mary Rodwell
Hypnothérapeute et accompagnatrice, Ufologue et Chercheuse en Métaphysique

Mary Rodwell est une accompagnatrice, hypnothérapeute, ufologue et chercheuse métaphysicienne professionnelle. Elle est fondatrice et directrice de l’ACERN (Australian Close Encounter Resource Network) et est reconnue internationalement comme l’une des plus grandes chercheuses Australiennes sur le phénomène OVNI. La recherche de Mary montre que de nombreux « Enfants des Etoiles » parfois appelés « Indigos » ont des capacités télépathiques, et sont spirituellement éveillés et ont décrit et vu des « Etres de Lumière » (anges ou êtres de lumière), la principale différence est que ces « Star children » ont des souvenirs de rencontres avec des êtres extraterrestres et d’être pris à bord de vaisseaux spatiaux extraterrestres. La recherche de Mary explore également la preuve du point de vue scientifique, médicale, psychologique et historique pour soutenir ce qu’elle croit être un programme de génie, qui fait partie de la mise à jour de l’homo sapiens, et va créer un changement de paradigme dans la conscience humaine, ce que ces enfants démontrent.
Elle nous parled’Hypnothérapie, et décrit les mises à jour chez les nouveaux Humains.

http://www.acern.com.au/

Mary Rodwell transcripts interview à Thoiry le 3 septembre 2014 avec Marc Gray :

Marc G. : Bonjour Mary, c’est très sympa de vous rencontrer en personne ici en France près de Paris. Parlez-nous de votre tournée Européenne de ces dernières semaines, des confér ences que vous avez faites en Angleterre, vous avez marché dans les crop circles…

Mary R. : Ce fut très chargé, pendant 6 semaines, j’ai commencé à Glastonbury à un symposium sur place, passionnant compte tenu du fait qu’ils ont une gamme très large d’informations, une vision autant basée sur la dissimulation de la vérité et aussi une approche métaphysique sur tous ces sujets. Les enfants des étoiles et les nouveaux enfants qui arrivent semblent atteindre une audience très large, , ce sont des sujets que les gens peuvent identifier, tels que les syndromes qui s’y rapportent tels qu’Asperger, l’ADHD et d’autres, qui pourraient, je pense être lié au phénomène des « star kids » (enfants des étoiles), ce qui semble être en résonance avec de nombreuses personnes. Après ça, j’ai participé à la conférence « Bases » à Marlborough, avec Miles Johnston, qui a fait un magnifique travail, et qui a englobé un paradigme plus élargi des thèmes UFO / E.T., j’ai rencontré Simon Parkes, notre 1ère rencontre, qui va j’espère sortir son livre bientôt, il a parlé de ses expériences avec les « mantids » (être mantes religieuses), fascinant d’autant plus qu’un jeune garçon, qui vit proche de chez moi dans le Queensland en Australie, raconte à peu près les mêmes choses que Simon sur son interaction avec ces êtres « mantids ». Donc, on a un homme politique dans la cinquantaine, dans l’hémisphère Nord, et un jeune garçon de 8 ans dans l’hémisphère Sud au Queensland, qui disent beaucoup de choses en commun sur leur interaction avec les « mantids… après ça, j’ai fait la conférence « UFO Truth » avec Gary Heseltine, qui publie le magazine « UFO Truth »..

Marc G. : Un ancien policier ? Ou toujours en service ?

Mary R. : En fait, non, il est à la retraite. Un policier détective, il a eu plus de 1000 cas de policiers et de leur interaction avec des ovnis, ou d’avoir vu des ovnis, ils ne savaient pas à qui s’adresser, il a repris le flambeau pour Ray Wurzel ( ?), il voulait diffuser de l’info crédible avec des chercheurs de partout dans le monde qui y contribuent.

Marc G. : Il a des témoignages de policiers Anglais principalement ?

Mary R. : D’Angleterre mais aussi de partout dans le monde, d’Australie à l’Amérique du Sud et du Nord, etc.. De là j’ai fait la connaissance d’une personne qui vit à Malte, et j’ai passé des vacances à Malte, et fini par donner une interview de 2 heures avec des gens très ouverts à Malte concernant son travail pour une radio Maltaise, et enfin Paris. L’accueil était très cordial à Paris, Gildas Bourdais était compétent comme traducteur. J’essayais d’amener le discours, même si je ne critique pas les lumières dans le ciel, au-delà de ce que veulent dire ces lumières brillantes.. ce qui bien sur prend en  en compte les milliers, voire je pense des millions de personnes dans le monde qui ont des rencontres rapprochées. C’est la chose la plus importante, que pensent-ils au sujet de ces lumières dans le ciel, en terme de nous humains en tant qu’espèce ?

Marc G. : On devrait se détacher de cette attitude « Oh mon dieu, il y a une intelligence à l’intérieur de ces ovnis qui la pilote » et se concentrer sur le cœur du phénomène qui est l’interaction avec ces intelligences.

Mary R. : Effectivement, c’est le sujet de mon travail, j’y suis entrée en tant que thérapeute, pas en tant que chercheuse, et ce que je faisais principalement c’était d’écouter les gens me raconter leurs expériences, leur donner une opportunité sans jugement de parler et d’intégrer leurs expériences dans leur vie de manière saine pour les aider.

Marc G. : leurs expériences commencent très jeunes généralement, vous m’aviez montré des dessins, et écritures de jeunes enfants plus tôt, peut être pouvez-vous les montrer à la caméra ?

Mary R. : Celui que je montre dans ma présentation, celui-ci particulièrement ici, cette écriture s’est dessinée quand ce Monsieur avait 3 ans, c’est difficile de le discréditer et de dire que c’est un simple gribouillis d’enfant. J’ai recueilli de nombreux dessins et écritures d’enfants de 3 ou 4 ans, non seulement des écritures de caractères, mais aussi de représentations d’êtres, certains n’étant pas forcément de forme humanoïde, ce qui est important, ou de petits extraterrestres classiques. Certains de ces enfants dessinent et parlent de leur interaction avec par exemple de grands êtres de type mante religieuse, ou d’aspect félin au niveau des traits, ou des êtres bleus,  ce ne sont pas les choses qu’ils voient dans les dessins animés à la télévision, ils parlent de champs d’énergie, de big bang, ce sont des sujets complexes dont parlent ces enfants.

Marc G. : Est-ce que l’on parle simplement d’interaction physique ou aussi au niveau de notre conscience, de notre évolution, notre progression, le bien-être de la planète et le nôtre, humains, vous parliez d’une sorte de mise à jour des humains, de notre mode de pensée.. on vit des moments assez ardus, extrêmes et tendus,  2 courants de pensée allant dans des directions opposées, certains plus évolués pensent qu’on en a eu assez des guerres et de leur propagande et de stopper les carburants fossiles pour les remplacer par des énergies libres, et l’autre tendance qui n’est absolument pas intéressé par l’évolution de notre espèce et résolument ancrée sur la conservation du vieux paradigme.. vous observez ces 2 mouvements extrêmes de votre côté ?

Mary R. : les chose que vous avez mentionnées, Marc, sont importantes en rapport avec ce phénomène.. il y a plusieurs façons de l’observer, selon mes sources il semble que nous sommes en tant qu’espèce entrain de nous séparer en 2 niveaux différents de conscience. Une scientifique que je connais les appelle d’un côté les gens à basses fréquence et ceux à haute fréquence de l’autre. Les gens à basse fréquence resteront accrochés au monde tridimensionnel, ils décident de rester à ce niveau, peut-être ont-ils décidé au niveau de leur âme d’y rester, puis certains d’entre nous veulent plus se focaliser sur notre évolution spirituelle, ce qu’elle appelle les personnes à haute fréquence, c’est comme ça qu’elle les voit séparés.  Les enfants, particulièrement ceux qui arrivent maintenant, que j’appelle les starseeds (semences ou enfants des étoiles), que vous pouvez appeler indigo ou cristal, beaucoup d’entre eux ont par exemple des mémoires de vies antérieures, ils savent pourquoi ils sont ici, on peut dire qu’ils sont ici pour aider avec le réveil de leur famille, ou de la planète, ils viennent avec une mission ou un but. L’un des petits garçons m’a dit qu’il pouvait communiquer avec les animaux, et il va aider les humains à comprendre les animaux et mieux les traiter par exemple, c’était un enfant de 9 ans qui était conscient de sa mission.  Une autre enfant de 9 ans venue d’Europe, me disait qu’elle était venue au monde pour aider sa famille à se réveiller, et ils viennent pour enseigner aux adultes, elle dit même que son petit frère sera son professeur. Même si on les voit comme des enfants comme ils arrivent, ils savent qu’ils sont ici pour nous enseigner, ils sont beaucoup plus avancés et évolués que leur jeune âge, ils comprennent qu’ils ont une mission qu’ils viennent sur cette planète pour nous aider et nous faire percevoir la réalité supérieure de qui nous sommes et nos potentialités, elle me dit que les humains sont si fantastiques, si extraordinaires, mais présentement les gens ne savent pas ça, il faut qu’ils y croient d’abord avant d’accéder à leur conscience supérieure et aux êtres extraordinaires qu’ils sont réellement. Quand je lui ai demandé combien de starseeds il y avait sur la planète, elle a dit assez spontanément 50% de la planète sont des starseeds, mais quand ils passent par le système éducatif, elle me dit, beaucoup d’entre eux sont programmés en dehors de leur « lumière », c’est son terme, en d’autres mots, la programmation de l’école corrompt leur compréhension intérieure, leur savoir inné, seulement 20% gardent ce savoir sans être corrompu, elle parlait de si possible de parfaire leur éducation à la maison par exemple..

Marc G. : Ils les transforment en parfaits petits soldats du système, formant des esclaves qui produisent et consomment, produire, acheter  et consommer toujours plus, etc.. rallonger le délai de leurs crédits, etc.

Mary R. : Tout ça, effectivement elle dit que les gens sont délibérément rendus angoissés pour qu’ils n’accèdent pas à leur conscience spirituelle, pour garder les gens sous pression et stressées, enfermés dans la boite de formatage, rappelez-vous c’est un garçon de 9 ans qui décrit tout ça…

Publicités