Ariane Bilheran : Droits sexuels et Totalitarisme mondial pédophile !

Le Mardi 24 Juillet 2018 à 21H

 Ariane Bilheran F.U.N. Jul 2018

 Marc Gray interviewe en exclusivité, Ariane Bilheran, Normalienne, Psychologue clinicienne, Docteur en Psychopathologie et Auteur de « L’imposture des droits sexuels », sur les «Droits sexuels » ou la loi du pédophile au service du totalitarisme mondial !

Elle nous expose un état des lieux sans concession et réaliste sur l’historique, les filiations de ces « droits » et leurs « institutions » et réseaux qui les promeuvent, la manipulation des militants et des masses sous des apparences de « prévention » détournée, et la mainmise totalitaire  pédophile sur l’enfance via la « grande santé ». Sa démonstration du conditionnement du troupeau humain pour imposer cette nouvelle doctrine qui prône réellement la loi du pédophile au service du totalitarisme mondial, nous l’espérons, vous réveillera de votre torpeur estivale !

Lien de l’interview :

Ariane Bilheran : Droits sexuels et Totalitarisme mondial pédophile !

Comme toujours en ce qui concerne les vidéos d’Ariane, Youtube censure la monétisation et déclare d’emblée qu’elle n’est pas adaptée à la majorité des annonceurs, confirmant que le sujet est tabou et ne doit pas être traité communément auprès de tous!

Youtube

vlcsnap-2017-08-03-01h28m11s693

Ariane Bilheran

Psychologue clinicienne, Docteur en Psychopathologie et Auteur de « L’imposture des droits sexuels »

Normalienne, docteur en psychopathologie, psychologue clinicienne, consultante, conférencière et écrivain. Elle est spécialisée dans la psychologie du pouvoir sur soi et sur autrui, et a beaucoup travaillé le pouvoir déviant au travers de ses livres sur le harcèlement et la manipulation.

L’imposture des droits sexuels: Ou la loi du pédophile au service du totalitarisme mondial

Couverture Livreariane@etoile-psy.com

http://www.etoile-psy.com

https://facebook.com/arianebilheran/

https://www.arianebilheran.com/boutique

Liens en rapport avec les sujets abordés pendant l’interview :

Sexual rights

Sexuality Education

Livres de Judith Reisman en français (sources majeures de l’interview) :

Reisman, J. Kinsey, La face obscure de la révolution sexuelle, Kontre-Kulture, préface Marion Sigaut.

Reisman, J. La subversion sexuelle, comment un savant fou isolé a soumis l’Amérique à une épidémie de corruption, Ed. St-Rémi, préface Marion Sigaut.

Site web de Judith Reisman :

http://www.drjudithreisman.com

Echantillon Kinsey :

Echantillon d’humains de sexe masculin, de pédophiles incarcérés, d’homosexuels pédophiles, de jeunes prostitués et délinquants sexuels.

Sur 4120 hommes, 3526 étaient des déviants sexuels avérés, dont 1600 de délinquants sexuels et psychopathes incarcérés…

Généralisation indue des résultats (même admis par l’un de ses co-auteurs, Paul Gebhard)

Gebhard (collusions Kinsey/pédocriminels) :

« Un exemple de notre nature criminelle est notre refus de coopérer avec les autorités pour arrêter un pédophile que nous avions interviewé et qui était recherché pour crime sexuel sur un enfant »

(Paul Gebhard, ouvrage Ethical Issues in Sex Therapy and Research)

Le comportement sexuel de l’homme (livre de Kinsey) a impliqué l’exploitation de 1475 nourrissons et garçons en vue d’obtenir des informations sur le prétendu orgasme des nourrissons et des enfants.

Wardell Pomeroy, collaborateur de Kinsey, Boys and Sex, consacré à l’éducation sexuelle : promotion de la zoophilie

Echantillonnage erroné énoncé par de nombreux chercheurs dont des professeurs d’université, par ex. : Maslow et Sakoda « Volunteer Error in the Kinsey Study », Journal of Abnormal and Social Psychology.

Kinsey Sexual Behavior in the Human Female, p. 117:

Partie intitulée “Contacts érotiques de l’enfant avec des hommes adultes ; Incidence et fréquence des contacts avec les adultes” : Kinsey affirme que les abus sexuels sur les enfants sont bénins !

Sur 18 000 interviews présumées de femmes et d’hommes, Kinsey n’a compté qu’une seule victime possible d’abus sexuels pendant l’enfance.

Collaborations Kinsey/Balluseck (Nazi)

Balluseck : poste élevé du parti nazi, officier des troupes d’occupation nazies en pologne

Correspondance régulière et intense entre Kinsey et Balluseck

Fritz von Balluseck (de 1936 à 1956 fournit des données à Kinsey)

Nazisme

National-Zeitung 15 mai 1957

« Les nazis savaient (…) qu’il laissait libre cours à ses penchants anormaux dans la Pologne occupée avec les enfants polonais qui devaient choisir entre Balluseck et les chambres à gaz. Après la guerre, les enfants étaient morts, mais Balluseck était vivant. Aujourd’hui, le tribunal a quatre agendas dans lesquels il a consigné ses crimes contre une centaine d’enfants…

Il envoyait régulièrement le détail de ses expériences au chercheur américain Kinsey, spécialisé dans la sexualité. Ce dernier entretenait avec Balluseck une correspondance régulière et intense. »

Tagespiegel, 1 oct 1957

« Balluseck correspondait avec l’institut américain Kinsey depuis un certain temps et recevait aussi de leur part des livres qui traitaient de la sexualité des enfants ».

Kinsey, Sexual Behavior in the Human Male:

Chapitre 5 intitulé “Développement et activité sexuelle précoces”, dans lequel Kinsey affirme pouvoir démontrer que le plus petit des bébés a la capacité d’avoir un orgasme. L’activité sexuelle serait naturelle chez l’animal humain dès la naissance… (d’où « dès 0 an », dans les Standards).

L’idéologie de Kinsey sur le développement sexuel dès la petite enfance est désormais le standard pour les matériels graphiques de l’éducation sexuelle dans beaucoup d’écoles américaines, et chez nous également.

Déclarations de Mary Calderone (ancienne présidente et co-fondatrice de l’organisation SIECUS : Sexualité Information and Education Council of the United States), s’exprimant en 1980 lors de la réunion annuelle de l’Association des médecins du Planned Parenthood, le Dr Calderone : permettre « de façon très large et profonde la prise de conscience de l’importance vitale de la sexualité des nourrissons et des enfants » est l’objectif principal de SIECUS

Cf. Revue Obstretical Gynecological News, 01er décembre 1980, p. 10.

Kinsey utilise l’euphémisme « partenaire » pour masquer les adultes coupables de maltraitances, les pédophiles et d’autres qui agressent sexuellement les enfants. L’utilisation du terme partenaire suggère que l’activité fait l’objet d’une entente (cf. même terme utilisé dans les Standards pour l’éducation sexuelle en Europe).

Institut Kinsey :

Kinsey, Pomeroy, Martin, Gebhard, Gagnon, Simon, Weinberg, Money, experts en « pédagogie sexuelle » (université de l’Indiana)

Université Indiana finançant les recherches par les deniers publics, puis Fondation Rockfeller exonérée d’impôts, qui a soutenu le travail de Kinsey à travers le Conseil national de la recherche.

Concepteurs des programmes scolaires d’« éducation sexuelle » :

Pomeroy, Calderwood, Mary Calderone, Robert Mclivenna, Alan Bell, Lester Kirkendall

Les agences de sensibilisation : Planning familial (Sanger et Calderone)

L’institut pour l’Etude avancée de la sexualité humaine, Institut du Sexe, né des travaux de Kinsey, programmes d’éducation sexuelle. Le Dr Pomeroy, l’un des employés de l’organisation SIECUS à l’origine enseignait la sexualité aux enfants.

En 1980, Pomeroy témoigne en faveur d’un pornographe au cours d’une affaire judiciaire : il reconnaît qu’il avait recherché des fonds de la part de la pornographie pour produire sa propre pornographie impliquant des enfants.

John Money, créateur du « genre », prône la pédophilie : Paidika, Journal of Paedophilia, « Statement of Purpose, septembre 1987.

Dr Pomeroy, promoteur de la technique de la “Restructuration de l’attitude sexuelle”, Sexual Attitude Restructuring (SAR)

SIECUS en 1964 lancée à l’Institut Kinsey : objectif, enseigner l’idéologie de Kinsey comme éducation sexuelle dans nos écoles.

La première responsable en étant le Dr Mary Calderone, ancienne directrice médicale du… planning familial !

L’idée : infiltrer les programmes spécialisés d’informations sur la sexualité humaine

La Fondation Playboy a fourni la première d’une série de subventions importantes au SIECUS pour soutenir ces programmes d’éducations sexuelle, et apporté le capital initial pour SIECUS

(Et soutien de Playboy aux recherches de Kinsey en général (sur Playboy : http://www.drjudithreisman.com/reisman_won_playboy_libel_suit.html )

la référence du psy sur « l’orientation sexuelle » :

http://fr.canoe.ca/infos/societe/archives/2011/06/20110602-235934.html

Time Magazine en 1980 (numéro du 14 avril) a conclu que le SIECUS fait partie d’un « lobby universitaire pro-inceste… menant une campagne pour ébranler le tabou de l’inceste ».

En 1991 : SIECUS a lancé sa série de « directives pour une éducation sexuelle complète » : seuls des enseignants formés par des partisans de Kinsey seraient autorisés à entrer dans les salles de classe américaines.

SIECUS encourage les élèves à utiliser des « ouvrages sexuellement explicites proposant des images, imprimés ou en ligne ».

Conseil des programmes d’éducation sexuelle de SIECUS, dirigé par Pomeroy, Bell, Calderwood, Calderone, et McIlvenna : tous partisans de Kinsey et investis dans ses recherches pour promouvoir la pédophilie.

Kinsey a prétendu que les abus sexuels sur les jeunes filles étaient bénins, affirmant que les femmes adultes n’étaient jamais traumatisées par les abus sexuels durant l’enfance et l’inceste.

  1. 122 Sexual Behavior in the Human Female:

“Nous ne connaissons qu’un seul cas bien net où des blessures graves ont été infligées à l’enfant et quelques exemples où le vagin a saigné, sans paraître pour autant en avoir subi un dommage notable” (sur 1075 femmes).

René Guyon, Harry Benjamin, John Money (pionnier du changement de sexe par la chirurgie chez les jeunes enfants) éditent une revue Sexology. Beryl H. Levy, professeur de droit édite un article « qu’est-ce que le viol » ?

Il faut regarder « l’absence de consentement » :

« Il doit être démontré que la femme s’est battue comme une tigresse. Il doit être prouvé qu’elle a résisté de toute sa force et avec tous les moyens à sa disposition : poings, pieds, ongles, dents, cris etc. Certains experts sont d’avis qu’il est impossible pour un homme de violer une femme en bonne santé et de force moyenne… », et évidemment, réexamen de la loi.

What is Rape?, article tiré du magazine Sexology, de juin 1961, p. 744-748.

https://www.planning-familial.org

Nouvelle devise du planning familial : Liberté, égalité, sexualités (au pluriel) : donc on enlève le liant fondamental, la fraternité, sans laquelle la liberté et l’égalité n’ont plus de sens, pour y mettre « sexualités ».

UNESCO :

https://www.santesexuelle-droitshumains.org/index.php/fr/textes-de-reference

http://unesdoc.unesco.org/images/0024/002470/247010f.pdf

On retrouve les termes de SIECUS

« Standards pour l’éducation sexuelle en Europe »

https://www.sante-sexuelle.ch/wp-content/uploads/2013/11/Standards-OMS_fr.pdf

Conseils de mise en œuvre des « Standards » :

https://www.bzga-whocc.de/fileadmin/user_upload/Dokumente/Standards_Sexuality_Education_Guidance_FR.pdf

Société américaine de psychiatrie (1994) : a supprimé du DSM4, de la liste des troubles mentaux la pédophilie, le masochisme et le sadisme…

Liens avec Aleister Crowley :

Pomeroy écrit que Kinsey avait espéré faire l’acquisition des journaux intimes d’Aleister Crowley pour l’Institut (Robertson, The Aleister Crowley Scarpbook, 1994).

Même cercle « d’amis » : Kenneth Anger, George Sylvester Viereck (nazi américain) et René Guyon

Eugénisme

La fondation Rockfeller soutient avec enthousiasme le concept d’eugénisme qui vise à encourager les efforts reproductifs d’individus considérés comme ayant de bons gènes, tout en empêchant la reproduction des indésirables.

Soutien de Margaret Sanger, la fondatrice du planning familial

Huxley Le Meilleur des Mondes

James H. Jones Alfred C. Kinsey : A Private/Public Life, 1997:

“Kinsey a concentré son attention sur l’eugénisme négatif, appelant de ses vœux un programme de stérilisation qui était à la fois radical et terrifiant. « La réduction du taux de natalité chez les classes les plus basses doit dépendre de la stérilisation de sans doute un dixième de notre population. »

Institut Kinsey : « l’Institut Kinsey pour l’étude du sexe, du genre et de la reproduction », projets de création d’un clone humain sous couvert de « technologie du genre et de la reproduction » (The Washington Post, 01er janvier 1997).

Son ancienne directrice, June Reinisch, a été impliquée dans des recherches qui ont entraîné le don d’hormones mâles à des femmes enceintes, sans qu’elles le sachent, pour que des effets comportementaux spécifiquement liés au genre puissent être observés chez les bébés (Elisabeth Hall, Psychology Today, « Profile : June Reinisch, New Directions for the Kinsey Institute », juin 1986, p. 33-39).

Dans l’ouvrage The Human Agenda (1972) l’éthicien médical Roderick Gorney fait le lien entre l’eugéniste Muller et les prédictions d’Aldous Huxley : « eugénisme positif »

Création de classes spéciales davantage aptes à servir d’autres classes dirigeantes.

Programme de la super race + stérilisation de ceux qui ont de « mauvais gênes »

Recommandations de Kinsey : stériliser 1/10ème de la population de « niveau social inférieur » (James Jones Kinsey: A Public/Private Life, 1997).

Francis Crick, lauréat du Prix Nobel de ceux qui ont découvert la structure de l’ADN :

« (…) ce ne serait pas difficile pour les gouvernements d’ajouter quelque chose à l’alimentation qui empêcherait la procréation. De plus, et c’est une hypothèse, le gouvernement pourrait garder sous la main une autre substance qui neutraliserait les effets de la première, et seuls les gens dont la procréation est désirée pourrait la recevoir. »

Séparation camps enfants/immigrés USA

https://www.facebook.com/Loopsider/videos/530694443999153/UzpfSTc2OTQ2ODA3OToxMDE1NjI3MjU0MTIyMzA4MA/

Les sévices commis par John Money, prof émérite de sexologie de renommée mondiale à l’université John Hopkins, sévices dignes de ceux de Mengele (Money disciple de Kinsey)

https://gloria.tv/video/8dD6yFvAZdhm1ydKHrnaJ2Csu

Sur l’avortement :

Commerce de morceaux vivants de fœtus avortés pour les « bonnes recherches » Fetal Harvesting, juillet 1999, Baby Parts for Sale, « A batch of eyes by UPS – 30livers by FedEx », par J.C. Wilke, MD.

Des tissus embryonnaires et fœtaux humains sont disponibles au Laboratoire central d’embryologie humaine de l’université de Washington. De 75 dollars pour des yeux et des oreilles à 999 dollars pour un cerveau… (Reisman, p. 505)

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/07/15/01016-20150715ARTFIG00233-vente-d-organes-de-foetus-la-video-qui-embarrasse-le-planning-familial-americain.php

Margaret Sanger, fondatrice et première présidente du planning familial :

Dans Pivot of Civilization :

« (Les immigrés, les pauvres) « Ce sont…les mauvaises herbes de l’humanité, des reproducteurs imprudents, ils pondent…des êtres humains qui n’auraient jamais dû venir au monde. »

Dans ses écrits tels que « L’éthique et le contrôle des naissances » et « Le contrôle des naissances et la nouvelle race », la fondatrice du planning familial note que le contrôle des naissances vise principalement à produire « une race plus propre ». Margaret Sanger :

« Le contrôle des naissances est par essence une éthique. Généraliser sa pratique, tout en restant prudent, doit tout d’abord créer un individu plus distingué, et à terme marquer l’avènement d’une race plus propre.

Le contrôle des naissances n’est rien de plus qu’une façon de faciliter le processus d’élimination des inadaptés, et d’empêcher la naissance des individus défectueux et ceux-là qui le deviendront. »

http://www.trdd.org/EUGBR_2F.HTM

Dommages traumatiques et neurochimiques infligés par tous les genres de pornographies (images sexuelles et/ou violentes à haute fréquence altèrent les êtres humains sur le plan traumatique), altération du fonctionnement de la mémoire, cf. Soft Porn Plays Hardball (1991)

« On entend par discrimination tout acte ou comportement ayant pour but ou pour effet de compromettre la jouissance par tous les individus (…) »

http://www.unaids.org/fr/resources/campaigns/2017_zerodiscriminationday/materials

SENSOA

Centre flamand d’expertise sur la « santé sexuelle », avec le motif de lutte contre le SIDA en particulier. Ce centre est dit avoir développé un concept de « Comprehensive Sexuality Education called good lovers » (together with a manual for sexyality educators) ».

Page 7, il est écrit :

  • « Children and young people are sometimes very harsh on homosexuals and lesbians” (…) Children masturbate from 3 years of age onwards. Their curiosity about others starts playing a role, and this is satisfied by children up to six years of age by playing games like ‘doctors and nurses’ and ‘Daddy and Mummy’. Shame starts developing. From the age of six, children can cherish sexual and erotic fantasies, and start asking themselves questions about sex. The first sexual experiences with others range from kissing and looking, to touching or stroking of the genitals. Being in love also plays an important role. »
  • Il donne comme une donnée scientifique irréfutable (jamais prouvée autrement que par Kinsey, dans des conditions d’une perversité inouïe) que « les enfants se masturbent à partir de 3 ans ».

https://www.allesoverseks.be/

http://m.rtl.be/info/963351

www.sensoa.be/download les_shop/ concept_good_lovers.pdf  

Patrick Doucet

https://www.scienceshumaines.com/la-vie-sexuelle-des-enfants-entretien-avec-patrick-doucet_fr_38261.html

Patrick Doucet, cet « enseignant en psychologie » cité dans la revue Sciences Humaines, dédicace son livre La vie sexuelle des enfants (p. 17-18): « Pour Sarah, qui, à dix-huit mois, préférait parfois mettre la main dans sa couche plutôt que le doigt dans son nez. » Doucet se fonde lui aussi sur la sexologie de Kinsey, je le cite :

« Alfred Kinsey, le père de la sexologie moderne, citait en 1953 les observations pour le moins détaillées de la mère d’une fillette de trois ans : « Couchée sur le ventre, genoux repliés, elle se mit à effectuer des poussées pelviennes rythmiques environ toutes les secondes. C’étaient avant tout des poussées du bassin et les jambes étaient tendues en position fixe. Les poussées vers l’avant s’effectuaient à un rythme soutenu et régulier que la petite n’interrompait que le temps de replacer ses organes génitaux sur la poupée contre laquelle elle se pressait ; la reprise après chaque poussée était spasmodique et saccadée. Il y eut 44 poussées à un rythme soutenu, une brève pause, 87 poussées suivies d’un léger temps d’arrêt, puis un moment de concentration et de respiration intense, accompagnés de spasmes soudains signalant l’approche de l’orgasme. Elle était complètement absorbée durant cette dernière phase de l’activité. Elle avait le regard vague, fixe et vide. Le soulagement et la relaxation qui suivirent l’orgasme étaient évidents. » (Citée dans A. Kinsey et al., Sexual Behavior in the Human Female, p. 104-105).

Autres sources

https://perversionnarcissiqueetpsychopathie.com/2017/07/19/alerte-en-protection-de-lenfant-ce-petit-pervers-polymorphe-que-le-nom-souhaite-re-eduquer/

https://perversionnarcissiqueetpsychopathie.com/2018/04/02/psychanalyse-et-agressions-sexuelles-histoire-dun-deni-de-realite/

http://dondevamos.canalblog.com/archives/2017/05/11/35271408.html

http://dondevamos.canalblog.com/archives/2017/03/29/35056041.html

http://dondevamos.canalblog.com/archives/2017/09/05/35650078.html

http://dondevamos.canalblog.com/archives/2013/06/16/27446894.html

Chaîne Youtube de Valérie Chénard :

https://www.youtube.com/channel/UCri7WDyvr0263T_8hs-2AkQ

Autres vidéos citées :

https://www.youtube.com/watch?v=rOK9DigYJSk

https://www.youtube.com/watch?v=h21YDZ70_Wg

https://www.youtube.com/watch?v=0K0IYbo4w10

Chaîne Youtube d’Ariane Bilheran :

https://www.youtube.com/channel/UCikCehojFg_CI-v3r__hBtg

Pour acheter son livre :

https://www.arianebilheran.com/boutique/produits/limposture-droits-sexuels-loi-pedophile-service-totalitarisme-mondial-format-pdf.ab

https://www.amazon.fr/Limposture-droits-sexuels-pedophile-totalitarisme/dp/1520919565

Diaporama d’illustrations de l’interview

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités